Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 29/05/2013 12H25

TVNEWS cine-copie-1

 

Sorties nationales simultanées le 10 juillet (03/07 en région PACA) des films "Marius" et "Fanny" mis en scène par Daniel Auteuil. Bande-annonce commune ci-dessous.

 

MARIUS

Avec : Raphaël Personnaz, Daniel Auteuil, Jean-Pierre Darroussin, Victoire Bélézy, Marie-Anne Chazel

L’histoire se déroule sur le Vieux-Port de Marseille, dans le Bar de la Marine tenu par César et son fils Marius. Ce dernier ne rêve que d’embarquer sur un des bateaux qui passent devant le bar et prendre le large vers les pays lointains. Fanny, jeune et jolie marchande de coquillages sur le devant du bar, aime secrètement Marius depuis l’enfance ; Marius, sans l’avouer, a toujours aimé Fanny. Pour retenir Marius, pressenti pour un engagement sur un navire d’exploration, Fanny lui dévoile son amour pour lui et parvient à attiser sa jalousie en provoquant une vive dispute entre Marius et un vieil ami de César, le maître-voilier Panisse, qui, beaucoup plus âgé, courtise Fanny...

 

FANNY

Avec : Daniel Auteuil, Victoire Bélézy, Jean-Pierre Darroussin, Raphaël Personnaz, Marie-Anne Chazel

Fanny, amoureuse et abandonnée, apprend qu’elle attend un enfant de Marius. Elle se retrouve en position dramatique de mère-fille, incapable d’assurer son propre avenir et celui de son enfant. Elle accepte alors, avec l’approbation de sa mère et du grand-père de son enfant, César, de se marier avec un commerçant prospère du Vieux-Port, Honoré Panisse ; celui-ci est âgé de trente ans de plus qu’elle. Il reconnaît son enfant et l’élève comme le sien ; Panisse leur apporte une prospérité certaine, une honorabilité sociale retrouvée et un avenir confortable. Quelques mois après le mariage et la naissance du bébé, Marius, prenant conscience de son amour pour Fanny durant son voyage lointain, mais qui n’a pas de situation sérieuse, revient et cherche à reconquérir Fanny, toujours amoureuse de lui et à reprendre son enfant.

 

Commenter cet article