Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par mise à jour le 26/09 23h40

 

 

 

 

Et si, à la tête de l’Etat, les Français avaient élu une Présidente de la République ?...



Cette fiction-là n’a aujourd’hui rien de totalement fou, comme chacun sait. Voilà donc Grace Bellanger investie du pouvoir suprême. Rien n’est déjà simple pour un homme à ce poste-là, mais pour une femme c’est carrément le parcours du combattant. Surtout quand, peu après son élection elle découvre qu’elle est… enceinte. Entre un premier ministre intrigant, une opposition qui la somme de materner ou gouverner, un compagnon qui n’assume pas son rôle de "premier homme de France" et une fin de grossesse difficile, la vie de la Présidente n’est pas celle d’un long fleuve tranquille.

 

Résumé épisode 1 :

Bientôt trois mois que Grace Bellanger a été élue présidente de la République française ! Mais l'enthousiasme causé par l'accession d'une femme à la tête de l'Etat est retombé. Sa cote de popularité dans les sondages est au plus bas. Le Premier ministre Victor Tage, sèchement éliminé au premier tour des présidentielles, veut sa revanche et manœuvre pour lui confisquer le pouvoir. Pour faciliter la mise en œuvre de son programme, en particulier sur le logement, thème phare de sa campagne, Grace doit travailler son image. Sur les recommandations de son staff de communication et malgré une forte réticence de sa part, elle décide finalement de dévoiler à la France entière l'existence de l'homme de sa vie : Xavier. Alors que les efforts de Grace commencent à porter leurs fruits, elle fait un malaise au beau milieu du fameux discours des 100 jours…



Réalisé par Pascal Chaumeil. Auteur Jean-Luc Gaget. Avec : Anne Consigny, Bernard Ballet, Martine Chevallier, André Marcon, Zinedine Souallem, Frédéric Pierrot, Yves Jacques, Marie-Sohna Condé, Grégory Fitoussi, Marc Ruchmann, Farida Ouchani, Annelise Hesme, Dominique Thomas. Une production Escazal. Avec la participation de France 2. 6 x 52 min.

A découvrir sur France 2 dès ce mercredi 27 septembre ( 2 épisodes par semaine ).

C'est la comédienne Anne Consigny qui incarnera Grace Bellanger  France 2 n'avait pas voulu, selon VSD, "d'une star dont la notoriété pouvait alourdir l'impact du personnage sur les téléspectateurs, et donc apposer son choix sur leurs choix électoraux."

La production est d'Escazal Films. 6 épisodes de 52 minutes . Le tournage s'est déroulé ce printemps .

La diffusion précède la campagne présidentielle. Ca restera ( hélas...) très politiquement correct. Selon VSD dans un numéro datant de mai dernier, l'entourage de la production laissait entendre que l'action repose principalement sur le quotidien d'une femme chef d'Etat en France, dont on ne connaîtra pas l'appartenance politique. " Un déni de toute idéologie, afin de "provoquer la reflexion et aborder, sous forme de fiction, la réaction de la société face à une femme qui dispose d'un important pouvoir".

 

Commenter cet article

Gregouille 03/10/2006 21:56

Je suis d'accord avec un commentaire précédent : j'ai trouvé ça charmant et je regarderai les épisodes suivants. Si au passage, ça peut faire sortir la France de la sclérose dans laquelle elle est enfermée, tant mieux !

Florian 02/10/2006 19:30

Je viens de regarder la serie en VOD afin de me faire ma propre opinion après avoir lu les commentaires plutôt sur les blogs et forums.
Le ton est décalé, la série se laisse regarder. Les gens déçus sont ceux qui s'attendaient à une serie avec un ton sérieux. Je vous avoue que si je n'avais pas lu sur les blogs que le ton était léger j'aurais été très déçu.
On va dire que cette série est à "the west wing" ce qu'est "Ally Mc Beal"  est à "the practice". Ceux qui connaissent seront probablement d'accord avec moi. 

Maurelita 28/09/2006 23:29

Eh bien je viens d'un pays où la présidente vient d'être réélue haut la main, la Finlande ! Donc pas si irréaliste que ça, avouez messieurs...
J'ai également regardé la série, et dès le générique le ton est donné : une musique rappelant les Desperate Housewives - léger et divertissant. Aucune prétention de crédibilité et c'est tant mieux, on s'amuse à regarder une chef d'état se planquer sous un chapeau et un accent british pour acheter un test de grossesse, se disputer avec son mec prof de golf (qui encore parlait de crédibilité ?!) ou de craquer sous l'effet de stress et d'hormones.
Un beau début pour une série française, un casting frais avec de nouveaux visages - merci d'oser nous proposer ça !
D'ailleurs j'étais en train de préparer un post sur mon blog à ce sujet, et un petit google m'a menée ici... =)

Faldwin 28/09/2006 19:18

Une présidente de 35-40 ans !!!! Non mais faut redescendre sur terre. Une niaiserie complète cette série. Un scénario ultra léger voir du 0 %, une directrice de communication qui passe la moitié de son temps à choisir entre un teckel et un caniche... bref, une caricature de la fonction présidentielle. Domage parce que l'idée était interessante, une femme président pourquoi pas mais à condition que son rôle soit étoffé.

Jean-Jacques PERCEPIED 28/09/2006 17:59

Pétard que de gens sérieux ici !
J'ai regardé hier soir les deux premiers épisodes; et je suis encore sous le charme; voilà, c'était "charmant" c'est le mot. Anne Consigny est mignonne comme un coeur, j'adore Zinedine Soualem et le ton est léger juste ce qu'il faut.
Bref ce matin je me suis réveillé de bon poil; personnellement je n'en demande pas plus à ma télé... Parfois il faut du sérieux, et parfois du léger, c'est ça la vie...
 

Laugenbrötchen 28/09/2006 11:22

Une vraie nullité et un vrai bide!! France 2 m'avait habitué à mieux dans la catégorie "série innovante" (je pense à Clara Sheller"). Cette série n'a jamais su trouver ses marques: comédie? série politique?
En plus, les scénaristes ne connaissent vraisemblablement rien au monde de la politique. C'était risible! Plus irréaliste, tu meurs!

laurent 28/09/2006 09:00

C'était niais. Je en regarderai pas les épisodes suivants. Ca reste une bonne idée, c'est ça qui est dommage. Ca reste tellement plan plan.

Nathan 28/09/2006 08:40

Mouais, un peu léger tout de même.

PhiPhi 28/09/2006 08:29

Je vote oui pour une présidente comme Anne Consigny !
même si le scénario est léger, on devine les balets de balais dans les couloirs de l'Elysée avec Claude Chirac , .... bref Mlle Consigny est très mignonne

Bill B. 27/09/2006 22:48

Complètement incohérent !

Fab. 27/09/2006 21:56

J'ai pas du tout accroché, j'ai abandonné au bout d'une heure. Sur la 1, ça a l'air catastrophique !

Melinda 27/09/2006 21:51

Et alors, Gérard? Vous dites que la France est beaucoup trop arriérée et réac pour avoir un jour une femme présidente (alors que bien des pays civilisés ont en élu une) et que du coup la série n'a pas de sens?! Je vous rappelle que dans 24 heures chrono, le président des USA est black, ça ne risque hélas pas d'arriver, c'est pas pour ça que la série n'a pas d'interet!! Il faudrait arrêter d'etre un peu bas de plafond!

Biloute 27/09/2006 09:36

Face au rouleau compresseur de TF1 - Bernier - Dombasle - la fiction de la 2 n'a aucune chance.

Kif67 23/09/2006 00:25

Je viens de voir les 3 premiers épisodes sur TSR c'est bien. Vivement vendredi prochain pour les 3 derniers. Vive la Suisse !!!! Premier sur toutes les fictions françaises !!!!!!

Lorenzo 22/09/2006 20:27

Enfin une série un peu politique en France ! Ce n'est peut-être pas The West Wing, mais c'est quand même un début.Il faut dépassionner un peu le débat : ce n'est pas parce qu'on parle de politique, ou même d'une femme président de la République, que l'on prend tout de suite position pour ou contre quelqu'un.C'est juste du divertissement !!J'en profite pour vous indiquer moin blog spécial L'Etat de Grace :http://etatdegrace.wordpress.com

lauriane 06/09/2006 20:00

excellente idée et de plus anne consigny est une excellente commédienne, ,bravo f2, seule chaine qui innove en matière de fiction.

fab 06/09/2006 18:04

Ca m'a l'air interressant parce que le théme n'a jamais vraiment été testé en France , ca change quand meme des séries judiciaires classiques ou autrers Josephine ange gardien.
Cependant , c'est vrai que ca semble etre une adaptation de "Commander in Chief" avec Geena Davis .

nino 06/09/2006 16:09

Ca a l'air bien fade et sans intérêt cette série.

GERARD 06/09/2006 15:33

C'est iiréaliste de penser qu'un jour une femme sera president dans notre pays, donc cette serie n'a pas de sens

eric 06/09/2006 13:41

Ca va être hyper fade à tous les coups...

babeth 17/05/2006 10:00

je viens de tourner une journée avec l'équipe en temps que figurante.
l ambiance est bonne et propice a une bonne réalisation
bravo continuez dans l originalité

Alain 02/05/2006 12:47

Un téléfilm ne fait pas changer un vote. Il ne me semble pas que ce soit ce que j'ai dit. Je le crois d'ailleurs si peu que j'ai dit que cela va échouer. Il participe juste à la propagande médiatique pro-Royal que même François Bayrou, qui n'est pas un machiste, a dénoncé en pleine face de Mme Chabot en faisant le rapprochement avec le référendum, attitude d'autant plus courageuse et lucide qu'il était lui-même un des plus fervents partisans de la constitution européenne.
Quant à dire "il n'y aurait pas tout ces commentaires si le personnage avait été un homme" je serai assez taquin pour dire que ça c'est une réflexion typiquement machiste.

fred2BXL 02/05/2006 10:15

"On nous prend pour des buses".. mais quand on voit un commentaire comme celui d'Alain on se dit qu'ils auraient trot de se priver: si croire qu'un téléfilm peut faire changer le vote des français... c'est que l'intérêt des français pour la politique est tombé bien bas.De surcroit il n'y aurait pas eu tout ces commentaires si le personnage avait été un homme... il y a encore du chemin à faire!

Lenn 02/05/2006 10:00

C'est marrant, mais je voyais surtout cette fiction comme une version à la française de "Commander In Chief"...La série étant diffusé depuis Septembre 2005 aux Etats-Unis (et peut-être plus pour très longtemps...), je trouve que la période d'un an colle bien avec le temps nécessaire à la production d'une version à la française...

Alain 02/05/2006 08:22

Après les présidentielles, qu'ils fassent tout ce qu'il veulent.
Mais en période de pré-campagne, j'y vois une manière de légitimer un peu plus la candidature de Ségolène Royal aux yeux des Français et de la promouvoir. Car qui actuellement ne penserait pas à elle en voyant cette série ? Décidément ces médias nous auront tout fait. Mais cette propagande échouera lamentablement comme celle du référendum.

richard 02/05/2006 01:44

moi , je ne regarderai pas , tout simplement !

No 02/05/2006 01:43

Cathastrohie cette idée  que l'on nous annonce ici! Une femme président dont on n'annonce pas l'appartenance politique???? En France d'aujourd'hui? Ils veulent faire une série sur la femme dans la politique ou sur une ménagère de moins de 50 ans qui, ACCESSOIREMENT, exerce un métier de présidente d'un pays inexistant??? C'est comme toutes nos fictions : ça  va parler d'une pays qui n'existe pas, d'une réalité inventée de toutes pièces et s'adressant à des spectateurs -idiots que ne faut suretout pas déranger ni éclairer sur les moeurs politiques et autre de notre pays!! Et tou çàa avec l'ARGENT PUBLIC en plus! UNE HONTE!!!!!

Meredith 02/05/2006 01:43

Je suis une femme et ne vois pas pourtant l'interêt d'un tel téléfilm en 2006 (on n'est plus dans les années 60-70 où les femmes devaient se bagarrer pour prouver qu'elles étaient aussi capables que les hommes. Des inégalités subsistent encore de nos jours, notamment au niveau des salaires, mais la population dans l'ensemble ne dénie plus la compétence égale entre hommes et femmes pour un même poste! ),  si ce n'est que malgré tous les dires sur la soi-disant neutralité, il s' agit d' influencer les français à la veille de l'élection, en les incitant à choisir une femme. Et devinez  laquelle, au vu de tous les sondages....je n'aurais pas ce soupçon, si ce téléfilm avait été réalisé il y a deux ans ou devait sortir fin 2007...Je n'ai rien contre l'idée d'une femme à la présidence, bien au contraire, toutefois je n'apprécie pas la manoeuvre actuelle, vu le calendrier et le fait que tous les politiques sont déjà en campagne, quoiqu'ils disent.
Par ailleurs, je trouve le scénario particulièrement irréaliste: montrer une femme à la tête de l' état qui aurait été à la fois ministre de gauche, puis de droite? Une femme qui plus est possédant un métier de pouvoir( éditrice), et se battant pour les sans-logis...mais je rêve! Nous prend-t-on pour des "buses"? Une telle personne honnête et altruiste, accédant à un poste de ministre puis de président,  homme ou femme, n'existe tout simplement pas parce-que la politique n' est pas un monde où les bons sentiments permettent d' aller bien haut. Désolée si je parais cynique, mais redescendons un peu sur terre!
 

Benoît 02/05/2006 01:43

un p'tit air de Commander in chief ?

rv 02/05/2006 01:43

Un non évènement pour moi.