Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Apocalypse, la mémoire vive : émission spéciale avec Marie Drucker.

Apocalypse, la mémoire vive : émission spéciale avec Marie Drucker.

Dans la Galerie des Glaces au Château de Versailles, France 2 propose de prolonger  ce mardi à 21h35 la soirée Apocalypse avec une émission spéciale présentée par Marie Drucker dédiée à la place qu’occupe la Grande Guerre dans la mémoire collective.

 

Pour réfléchir sur cette question, Marie Drucker sera entourée de :

-Stéphane Audoin-Rouzeau, historien, spécialiste de la Grande Guerre, il est membre du conseil scientifique de la Mission du Centenaire.

-Manon Pignot, historienne, auteure notamment de « Allons enfants de la patrie, génération Grande Guerre » et de « Paris dans la Grande Guerre ».

-Daniel Costelle & Isabelle Clarke, auteurs et réalisateurs d'Apocalypse.

-Christophe Malavoy, acteur et écrivain, auteur notamment de « Parmi tant d'autres » et de « Mon Père, soldat de 14-18 ».

-Jean-Pierre Verney, historien et collectionneur, il a amassé des milliers d’objets qui forment aujourd’hui l’essentiel des collections du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Il a aussi collaboré étroitement avec le dessinateur Jacques Tardi.

-Joseph Zimet, directeur général de la Mission du Centenaire.

 

A quoi ressemblait la France de 1914, et comment la guerre l’a totalement bouleversée ? Quelles traces le conflit a laissé dans nos paysages et nos mémoires ? La soirée sera aussi ponctuée par des reportages qui nous offriront une autre façon de décrypter ce que fut la Grande Guerre.

 

Crédit photo © NARA

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
N
Bonjour. A quand une rediffusion de cette émission ?
Répondre
G
Malavoy,présenté comme écrivain parle de son grand'père "entrain d'agonir" au lieu "d'agoniser".....
Répondre