Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presse people : le "double jeu des stars".




Le Figaro, ce mercredi, consacre un article à la presse people et aux vedettes qui " utilisent la législation pour préserver leur intimité mais aussi, de plus en plus, pour décrocher d’importantes indemnités."




Le quotidien évoque notamment la nouvelle rubrique "Le journal du Tribunal" de Voici. "Cette chronique dénonce les fines stratégies de ceux qui profitent de la loi pour arrondir leurs fins de mois. Cette semaine, la vedette, c’est Florence Foresti". 




La semaine dernière, Florence Foresti a réclamé une publication judiciaire sur toute la couverture de Voici ainsi que 50 000 euros au magazine pour avoir publié des photos volées d’elle et de son bébé. Elle s'est plaint qu'on reconnaît distinctement les traits de l'enfant...m
ais dans la foulée, elle a posé en une de Paris Match justement avec son bébé.




Le Figaro rappelle aussi comment Jamel Debbouze s'était insurgé contre Gala qui avait publié des photos le montrant avec Mélissa Theuriau. Photos, qui selon Prisma, avaient été
" négociées en toute légalité avec la société Kissman productions dont les dirigeants ne sont autres que Jamel Debbouze et Atika Debbouze, sa belle-soeur ".




Le Figaro évoque aussi les cas de Muriel Robin, Guy Carlier ou encore d'un animateur de France 2 qui a " négocié cet été une fausse « paparazade » en Corse pour relancer sa carrière et qui a attaqué quand les journaux ont publié la série de photos qu’il avait lui-même commandée "...




Le rédacteur en chef de Voici dit son ras-le-bol de passer pour les odieux. Il souligne que sont fair play Johnny Hallyday, Alexia Laroche Joubert ou encore Yannick Noah. Les autres, selon lui, ne supportent pas des articles qui sortent de leur plan de communication.




Les regards sont désormais tournés vers Carla Bruni poursuit le Figaro, soulignant que Closer et Voici préparent des numéros spéciaux, suite à son idylle avec Sakozy.




"La championne de natation Laure Manaudou pourrait aussi défrayer la chronique si ses photos nues, façon Paris Hilton, mises en ligne, dit-on, peut-être, par un exfiancé vengeur, paraissent sur papier glacé."




Selon le quotidien, réputée sévère, la juridiction de Nanterre a été saisie 397 fois pour atteinte à la vie privée depuis le début de l’année. Une plainte de la journaliste Laurence Ferrari est examinée aujourd’hui.  A l’encontre du quotidien Métro. Elle réclame 25.000 euros et une mesure de publication judiciaire.






Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
Encore des gens qui n'arrivent pas à comprendre que tout le monde a le droit de choisir ou non d'exposer sa vie privée!
Répondre
O
C'est qui cet animateur de France 2 qui a " négocié cet été une fausse « paparazade » en Corse pour relancer sa carrière ?
Répondre
F
Flavie Flament  a du amasser cette année, au passage. Vu le nombre de couvs et d'articles qu'elle a eu dans la presse people !
Répondre
J
Très drole pour Foresti, surtout quand on voit la couv de Paris Match, ou elle nous met carrement son bébé sous notre nez. Pour Debbouze, il voulait vendre ses photos sans qu'on sache qu'il les ai vendu. Dommage, ça s'est su. Ils ont meme le droit à un sujet dans le saga la semaine prochaine présenté par une Flavie Flament qui fait son commerce de la vie privée des stars, alors qu'on lui pourrit la sienne lorque l'on parle de sa private life, dans les torchons peoples.
Répondre
N
Pauvre presse people pleurnicheuse.
Répondre
G
"La championne de natation Laure Manaudou pourrait aussi défrayer la chronique si ses photos nues, façon Paris Hilton, mises en ligne, dit-on, peut-être, par un exfiancé vengeur, paraissent sur papier glacé."Les sites qui ont mis les photos en ligne -et même s'ils les ont retiré depuis - vont s'en mordre les doigts. Toute une série de procédures judiciaires à venir.
Répondre