Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 31/07 7h50












France 2 propose dès ce soir - et durant un mois, chaque jeudi - le magazine Secrets d'histoire, présenté par Stéphane Bern.




L'animateur révèlera l'histoire des passions et du pouvoir qui se sont mêlés, au cours des siècles.




Avec les meilleurs experts, les historiens les plus reconnus, il propose un défi : cent-vingt minutes en première partie de soirée consacrées aux grandes heures de l'Histoire de France.




Selon France 2, "
Stéphane Bern pousse les portes habituellement fermées des châteaux qui ont fait l'histoire de France et nous fait découvrir l'envers des décors officiels. C’est à chaque fois l'occasion de faire découvrir aux téléspectateurs les coulisses de lieux mondialement connus, parmi les plus visités et d'en révéler les secrets d'alcôves pour la première fois à la télévision : Chambord, Chenonceau, Versailles (en passant par son Petit Trianon qui va bientôt rouvrir ses portes), Fontainebleau, Compiègne, La Malmaison,..."




Ce jeudi, place à Catherine de Médicis et les intrigues des châteaux de la Loire.




"
Catherine de Médicis est l’une des plus grandes femmes d’Etat de l’histoire de France.

Une légende noire l’accompagne depuis quatre cents ans. Dans les châteaux qu’elle a habités, Stéphane Bern mène l’enquête sur le destin hors du commun de cette Reine devenue régente qui donna trois rois à la France.

Il part à la rencontre de ces personnages devenus légendaires : François 1er, Diane de Poitiers, Marie Stuart, Nostradamus, Machiavel…

C’est dans cette vallée de la Loire, inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité, que se sont déroulées les intrigues de la cour, où Catherine de Médicis a assis son pouvoir et construit sa légende.

Cette émission nous permet de découvrir les coulisses des plus beaux châteaux de la Loire, de Chambord à Chenonceau, au cours d’une visite privée des lieux les plus secrets et pour certains jamais dévoilés au public."




Interrogé par Le Parisien, Stéphane Bern constate que les caisses de France télévision sont vides. Ils n'ont pas envie de se séparer de lui, dit-il, mais dès qu'un projet est ambitieux, "on vous dit qu'il n'y a pas d'argent." Et plus question pour lui de participer à des concepts formatés à la va vite tel "Les manchots". Pas de rentrée télé ainsi pour celui qui dit être dans l'état d'esprit du temps où il faisait Sagas et où on ne le voyait que l'été."La télévision est devenue un métier compliqué avec ces mercatos incessants. Je me mets en réserve de la République"...




Photo copyright DR.






Commenter cet article

TLC 31/07/2008 08:01

Concept intéressant. Je vais tenter.