Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Romain 20/11 11h35












Documentaire inédit ce 20 novembre à 23 heures sur France 2 : "Quatre aventurières en route vers Pékin". Réalisé par Jackie Bastide.




Durant deux ans, sa caméra a accompagné quatre jeunes femmes, athlètes de haut niveau, sur la route des Jeux paralympiques de Pékin. D’entraînements en moments d’amitié complices, de blessures en espoirs ravivés, le documentaire dresse le portrait pétillant d’une bande de filles passionnées.




Elles ont un rêve fou : décoller sur le tartan des Jeux paralympiques de Pékin 2008, ensemble.
Assia, Nantenin, Marie-Amélie et Audrey ont un lourd handicap qui s'estompe comme par enchantement tant elles sont pétillantes et sincères, débordantes d'humour et de charisme.
Entamé deux ans avant l'ultime étape, ce film dévoile le chemin sportif et humain de ces jeunes femmes qui vivent leur passion comme des aventurières. Blessures, drames, doutes et rebondissements vont mettre à mal leurs espoirs mais jamais leurs efforts ne faibliront, chacune emportant avec elle au creux de son cœur, un tendre secret, feu sacré de leur envol…




- Assia El'Hannouni a 26 ans. Elle est atteinte d'une maladie génétique appelée rétinite pigmentaire découverte dix ans plus tôt. Elle ne voit plus que de l'œil gauche et son champ de vision est rétréci et flou. C'est sa maladie qui lui a permis de découvrir sa passion pour l'athlétisme. Elle s'est entraînée jusqu'à faire partie des quatre meilleures athlètes valides françaises. En 2004, elle était sacrée reine des Jeux paralympiques d'Athènes en remportant quatre médailles d'or et décrochant quatre records du monde, du jamais vu…




- Nantenin Keita a 23 ans. Depuis sa naissance, elle est déficiente visuelle et albinos comme son père, le chanteur malien Salif Keita. Elle a été remarquée sur les terrains d'athlétisme à douze ans. Puis, elle a intégré l'équipe de France Handisport à seize ans et, en 2006, elle est devenue championne du Monde du 200 mètres.




- Marie-Amélie Le Fur a 20 ans. Elle voulait devenir pompier, mais un accident de scooter brise son rêve l'année de ses quinze ans. Elle doit alors subir une amputation au-dessous du genou qui lui permettra de continuer à courir avec une prothèse. Deux ans après, elle devient championne du Monde handisport du 400 mètres.




- Audrey Caquin a 23 ans. L'amputation de ses deux jambes, quelques mois après sa naissance, est due à une maladie congénitale. Scolarisée depuis l'enfance dans une école pour handicapés, elle a fait la connaissance d'un entraîneur spécialisé et a commencé à préparer sa carrière. Après seulement trois années de séances intensives, elle bat le record de France en fauteuil sur 100 mètres et participe aux championnats du Monde en 2006.




Trois des filles du quatuor, Assia El’Hannouni, Nantenin Keita et Marie-Amélie Le Fur ont concouru aux Jeux paralympiques de Pékin – Audrey ayant décidé de se consacrer davantage à sa vie personnelle. Toutes trois sont reparties avec des médailles : deux médailles d’or et deux d’argent pour Assia, une médaille d’argent et une de bronze pour Nantenin et deux médailles d’argent pour Marie-Amélie.




Photo Assia El'Hannouni, copyright DR / Rémy Grandroques.




Commenter cet article