Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Zone interdite, spécial soldats français en Afghanistan.








Sur M6, ZONE INTERDITE propose une émission exceptionnelle présentée par Claire Barsacq en Afghanistan ce dimanche 17 mai 2009 à 20h40 sur M6.



« Papa part à la guerre » : d’Annecy à Kaboul, 10 mois avec les soldats français et leurs familles.



Ils sont jeunes, courageux, déterminés. Depuis novembre 2008, les 500 chasseurs alpins du 27ème Bataillon d’Annecy ont plongé dans l’enfer afghan, une zone montagneuse infestée de talibans, au nord-est de Kaboul. En France, des équipes du magazine ont accompagné les familles de ces soldats. Comment font-elles pour supporter l’absence d’un mari ou d’un père ?



En Afghanistan, les équipes du magazine ont partagé la vie de ces hommes, de leur préparation physique et psychologique jusqu’aux opérations commando, de jour comme de nuit, à 8000 km de chez eux. Comment ont-ils réagi à l’épreuve du feu, au contact de l’ennemi ? Le 14 mars, a été filmé la bataille d’Alasay, le plus important engagement militaire français depuis la guerre d’Algérie.



"Le colonel Nicolas le Nen, 43 ans, chef de corps du 27ème BCA, considère ses hommes comme ses enfants. Il ne leur a jamais caché les dangers de leur mission et il est fier de leur courage et de leur détermination. Comme lui, ils sont prêts à sacrifier leur vie.



Le lieutenant Adrien Chantrel, 24 ans, polytechnicien, commande un groupe de commandos de montagne. Il quitte sa fiancée pour sa première mission en zone de guerre. Il est impatient de connaître l'adrénaline des combats.



Le capitaine Jean-Baptiste Gruet, dit “boule de feu”, est marié et père de 5 enfants, tous aussi casse-cou et remuants que leur père. Il commande 150 soldats avec un humour à toute épreuve. Pourtant, il va être confronté au pire : perdre l'un de ses hommes...



Le caporal chef Jean-Michel Sene, chargé de la protection rapprochée du capitaine, est aussi l'amuseur du bataillon et le débrouillard de service. Pour lui, la famille est sacrée. Sa femme Lydie et ses filles vivent à Sarcelles, près de Paris. Juste avant de partir, il s’est fait tatouer sur le bras le prénom de la petite dernière, 7 mois.



Le capitaine Jean-Gaël Le Flem, 32 ans, Saint Cyrien. Alpiniste chevronné, il a l’expérience du terrain : il a déjà combattu les talibans avec les soldats de l'armée nationale afghane. Fort du soutien de sa famille restée en France, il apprend à ses hommes à maîtriser leur peur sous le feu de l’ennemi. Leila, secrétaire du capitaine, participe aux missions de combat : postée à l’arrière d’un blindé, elle est prête à riposter aux éventuelles attaques. Mais elle sait trouver les mots pour rassurer son mari au téléphone. Seule femme de sa chambrée, elle se sent parfois “comme un poulet grillé au milieu d'une bande de mecs affamés” !



Avant de devenir journaliste, Géraud Burin des Roziers était officier de chasseurs alpins. Il a partagé le quotidien des soldats français jusqu’au cœur des combats
. "



Un film de Géraud Burin des Roziers, montage Yvan Demeulandre, Ligne de Front.



Crédit photo © Patrick ROBERT/ M6.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
je suis consterné de conaitre la verité! les dirigents des forces engage vous font croire qu'ils se battent contre le terorisme et l'opression! c'est totalement faux! les forces engagé la bas ne sont pas pour retablir une quel konque liberté il sont entrain d'employer la force pour piller les matieres premier que sont l'or, le petrol ect... defendue par de simple resistant! c'est resistant qui ont que leurs coeurs pour denfendre leurs pays! beaucoup moin equipé que les envahiseurs! sa me rappel que les allemand traitaient les maquisard de teroristes! en bref les usa est l'europe sont les plus grands consomateur de matiere premiere avant d'epuiser leurs richesse il pillent et viol tous les pays qui ne veulent pas se laisser intimidé par la force!
Répondre
G
superbe reportage, en tant qu'ancien militaire et ayant moi  meme plusieurs fois laissé en base arriere épouse et enfants j'ai vraiment apprécié la qualité du reportage.comme dit dans un commentair plus haut, que serions nous sans nos fideles épouses !Soyons fieres de nos militaires qui font un sacré boulot si loin de chez nous et ne les oublions pas !
Répondre
G
je suis une femme de militaire cette emission ma touchéé mon mari doit partir biento la bas et je suis tres inquiete jespere que tout ce passera bien et courage a toutes les familles qui ont des enfants comme moi
Répondre
G
Etant femme de milit
Répondre
L
Si vous saviez ce que vivent ces femmes et leurs enfants qui voient leur mari partir pendant 6 mois d'affilés, presque tous les ans, avec des télécommunications qui ne fonctionnent pas toujours ou qui sont très chères, du courrier une seule fois par semaine, qui est acheminé, en moyenne, en 15 jours, mais surtout les critiques que les français, ne connaissant rien au sujet ou avec de telles fausses idées reçues, ne se gênent pas de leur envoyer à la figure....
J'espère qu'un jour, on rendra hommage à ces femmes, obligées de déménager régulièrement, pour suivre leur mari, perdant à chaque fois leur travail, leur famille, leurs amis...et qui vivent seules la moitié de l'année. Que seraient ces militaires sans l'amour de leur épouse?
Cette émission en parlera-t-elle?
Répondre
N
Numéro visiblement très intéressant oui !
Répondre