Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La série Empreintes criminelles en tournage (France 2)




En tournage depuis le 8 juin et jusqu'au 4 septembre 2009 à Paris et en région parisienne, la série française Empreintes criminelles.



6x52 minutes. 



Une coproduction Septembre Productions, MakingProd. Une série créée par Stéphane Drouet et Olivier Marvaud, et réalisée par Christian Bonnet. 



Avec :

Pierre Cassignard (Valour)
Julie Debazac (Léa)
Arnaud Binard (Cassini)
Alexandre Steiger (Marius)
Hubert Benhamdine (Martello)
Cassandre Vittu (Pauline)
Jacques Fontanel (Blanchard)
Sorën Prévost (Gilardi)



Bien avant les flics de Las Vegas, New York ou Miami, les «premiers experts» de la police technique et scientifique étaient bel et bien…Français ! Petit retour au temps des pionniers où la France fut le berceau Historique de cette police d’un nouveau genre…



Nous sommes à Paris, dans les années 1920. À l’intérieur d’un grenier poussiéreux de la PJ parisienne, un laboratoire de police unique au monde prend forme… Un groupe à part qui constitue le socle d’une section révolutionnaire et néanmoins fragile.



Julien Valour, policier torturé mais visionnaire, est aux commandes de cette unité très spéciale. Il est accompagné de Léa Perlova, une experte scientifique indépendante et féministe, Pierre Cassini, un flic de terrain à l’ancienne, Marius Delcourt, un policier doué pour les inventions en tout genre, Martello, un jeune flic idéaliste, et Pauline Kernel, une jeune bourgeoise qui fait ses premiers pas comme médecin légiste.



Avec la volonté des pionniers, ces hommes et ces femmes se battent sans relâche pour imposer leurs nouvelles méthodes… Ils tentent de faire perdurer cette unité dont l’existence est régulièrement remise en cause par la police classique…



A chaque nouvel épisode, ces policiers des années 20 tentent de résoudre deux enquêtes en parallèle. Avec les moyens et les techniques de l’époque, ils vont vite se rendre compte que l’expérimentation rime souvent avec déception…



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
<br /> <br /> Effectivement, c'était un bonne idée, mais ni le public ni la critique n'ont suivi ... <br /> <br /> <br /> ( quoiqu'en fait, il me semble qu'à chaque fois, la série a fait des scores d'audience trés accpetables )<br /> <br /> <br /> bon, wait and see : on peut toujours avoir une bonne surprise ! <br /> <br /> <br /> A ringraziavvi ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> mais non c'est bien que les personnages soient atypiques c'est ça qu'il manque à la télévision et puis le fait de pas avoir de promotion ça peut-être un bien car le bouche à oreille marche mieux<br /> que toutes les pubs réunies<br /> <br /> <br /> bon courage et forzaaa<br /> <br /> <br /> cordialement<br /> <br /> <br /> Giselle<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> pas quoi ... <br /> <br /> <br /> en revanche, concernant une suite d'Empreintes criminelles, je n'y crois pas trop : la diffusion en vrac de la série en deux soirées et l'absence totale de promotion n'augure rien de bon<br />  ; de plus, le côté " Police District " ( Hughes Pagan ) de l'oeuvre, c'est à dire "<br /> noir de chez noir " avec des policiers non seulement atypiques mais mème plutôt négatifs en a désarçonné plus d'un un, dommage ... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> merqui pour l'explication et  j'espère que le président de France 2 va vous commander pleins d'épisodes<br /> <br /> <br /> cordialement<br /> <br /> <br /> Giselle<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Concernant le personnage de Julie Debazac, en fait, elle ne fait pas du tout partie de la police, mais vient s'agréger au nouveau groupe créé par Julien Valour ( aux allures " d'Experts "<br /> première mouture ) qui  invente la police sciebtifique sous nos yeux : Léa Perlova est en fait une experte scientifique indépendante et féministe sans rapport avec " la maison poulaga "<br /> ce qui lui améne un tas de déconvenues dans les premiers épisodes auprès des policiers qu'elle cotoie et en particulier auprès de la Gendarmerie ... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> Je voulais vous dire que j'appréciais votre série moi qui suis une passionnée des polars ! Il y a deux choses qui m'interpellent : une femme dans la police en 1920 ça me parait improbable vu le<br /> côté machiste de la profession surtout à cette époque (mais peut-être que j'ai raté le moment où vous avez expliqué sa présence dans l'équipe) la deuxième chose est l'invention vite fait de la<br /> radiologie pour voir la bague qu'un détenu avait avalé !<br /> <br /> <br /> J'espère que la prochaine fois que l'équipe doit contacter le chef, ils ne vont pas inventer vite fait, le portable avec une machine à écrire et du fil électrique ! <br /> <br /> <br /> J'aime beaucoup votre série qu'en même j'espère qu'il y aura beaucoup d'épisodes et encore une fois bravo<br /> <br /> <br /> cordialement<br /> <br /> <br /> Giselle<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
Policier certes, mais original là !
Répondre
V
Allez, pas encore assez de séries "flics" sur le PAF
Répondre