Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnet de voyage à Cuba, par Nicolas Malsano.








Le magazine 13h15 le samedi proposera ce 7 novembre sur France 2 un sujet de Nicolas Malsano. Un carnet de voyage à Cuba.


'Cuba : ombre et lumière' commence par nous raconter une histoire, cette arrivée dans l’île des Caraïbes sur les pas d’un Cubain de Miami, de passage à La Havane quinze ans après avoir choisi l’exil. Réalité ou procédé narratif, peu importe. Nulle part au monde il n’est autant question qu’ici d’exil, de retour, du temps qui passe, de fidélité irraisonnée ou de désillusion cruelle, de l’amertume de voir ses rêves exsangues ou, pire, trahis. De fait, depuis un demi-siècle et une révolution qui fit rêver le monde, les Cubains n’ont jamais cessé de se battre. Mais ce n’est plus guère aujourd’hui pour la révolution. Trop de désespoir pour ça, et une ironie cruelle, comme celle de cette chanson clandestine qui brocarde el Coma andante ("le Coma ambulant") Fidel. Les besoins des habitants de l’île sont plus prosaïques : avant même d’être libre, il faut manger, et le vieil impératif révolutionnaire, luchar hasta la muerte (lutter jusqu’à la mort), est depuis longtemps au service de la survie pure et simple.


Pour illustrer cette réalité, Nicolas Malsano est allé à la rencontre des Cubains de la rue, ces gens ordinaires dont la vie est faite d’espoirs (trouver des fruits et des légumes à acheter), d’arrangements avec le système, de trafics en tous genres, de risques… Tels Pepe, retraité octogénaire qui doit survivre avec une retraite de 200 pesos (6 euros) dans un pays où une livre de viande coûte le cinquième de cette somme ; Felix, qui vend en fraude des tomates au prix de l’or ; Fara, le transsexuel, qui raconte la violence que la police réserve ici aux homosexuels ; Maria, qui squatte dans l’ancien hôtel Bristol… Comme le fait remarquer Hector, ancien médaillé olympique, le Cubain est comme un boxeur de rue. Faire des projets ? Ici, le futur n’existe pas. Cuba ne croit plus aux lendemains qui chantent. Le présent est déjà bien assez improbable.


Crédit photo © DR.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
<br /> oui, superbe reportage...<br /> accompagné de magnifique musique<br /> et justement serait-il possible de nous dire qui chante la reprise de "et maintenant" de Gilbert Bécaud entendu dans ce reportage ...<br /> merci<br /> bonne continuation ...<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Bonjour Nicolas, magnifique reportage sur CUBA... terrible vérité.<br /> Si tu le souhaites, j'ai écrit une chanson sur CUBA : NO ES FACIL. Une chanson qui raconte la même histoire que ton reportage à écouter et à voir sur www.frasiak.com ou sur<br /> www.myspace.com/frasiak.<br /> Amicalement<br /> Eric FRASIAK <br /> <br /> <br />
Répondre