Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Concorde : le crash d'un mythe. Enquête avant le procès.





CONCORDE_-LE-CRASH-D-UN-MYTHE_preview.JPG


Le 2 février 2010 s'ouvrira le procès du crash du Concorde d'Air France survenu le 25 juillet 2000 à Gonesse, en région parisienne. Sébastien Turay, pour SPÉCIAL INVESTIGATION, a retrouvé plusieurs témoins qui contredisent la version officielle ; ils racontent une autre histoire, plus embarrassante... A voir sur Canal+ ce vendredi 22 janvier 2010 vers 22h30.


Le crash du Concorde, en juillet 2000 avait fait 113 morts. L'enquête officielle des experts français du Bureau Enquête Analyse (BEA) conclut que la catastrophe a été provoquée par une lamelle en titane, présente sur la piste lors du décollage du Concorde. La lamelle de titane aurait crevé un pneu du Concorde et les éclats de caoutchouc auraient perforé un réservoir, entraînant l'embrasement de l'appareil. Cette thèse officielle est mise à mal par plusieurs éléments matériels recueillis par les gendarmes lors de leur enquête, et par de nombreux témoignages recueillis au bord des pistes le jour du drame.


Si l'on en croit l'enquête de gendarmerie, un autre scénario pourrait se dessiner. Le crash ne serait pas dû à la présence d'une simple lamelle en titane sur la piste... mais à une suite de négligences dans la conception et la maintenance de l'appareil. Les experts officiels ont-ils cherché à exonérer Air France et à protéger leur Concorde, véritable mythe national depuis les années 1970 ? Pour SPÉCIAL INVESTIGATION, Sébastien Turay interroge différents témoins et acteurs de l'époque et produit de nombreux documents inédits sur la catastrophe.


Crédit photo © Eclectic Production - Capture vidéo.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
S


ça change tout effectivement !



Répondre
J


Bonjour,


En grand admirateur du Concorde, il m'a sembler important de signaler que la reconstitution présente en haut de page présente une erreur : Ce n'est pas le F-BVFB qui s'est crashé, mais bien
le Concorde F-BTSC.



Répondre