Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 09/05 10h55

 

parkeromane 

Entre Frédéric Beigbeder et Eric Naulleau, les piques fusent régulièrement. L'un fustige le procureur d'un spectacle répugnant, l'autre lui répond qu'il ne deviendra jamais un grand écrivain s'il n'accepte pas d'autres critiques que de lui-même, de ses co-employés et de ses potes. Etc...

 

Dernier fait en date, un papier assassin de Beigbeder dans Voici, hebdomadaire où il est en charge d'une page chaque semaine, "en roue libre". A l'occasion de la sortie du livre Parkeromane.

 

Rien, il n'y a rien à dire sur ce bouquin, écrit Beigbeder, prix Renaudot 2009, qui parle d'un essai "non transformé". Court, et cependant trop long. Une nullité qu'on attendait, mais pas à ce point...Quant à l'auteur qui officie le samedi soir dans le talk de Laurent Ruquier ? Procureur du samedi soir, paresseux, laborieux, une imposture, incompétent en tout, le contraire d'un spécialiste, Zemmour à côté c'est du Proust, etc. N'en jetez plus !

Related Posts with Thumbnails

 

Commenter cet article

E. 09/05/2010 14:16



Pour rejoindre un peu ce que dit Cityhunter, tu n'as même pas envie de lire leurs critiques mutuelles vu qu'ils se détestent cordialement de toute évidence et qu'ils ne savent pas en faire
abstraction...pour le professionnalisme on repassera...(ce qui ne doit pas les empêcher d'être payé très cher)



CityHunter 09/05/2010 12:12



Et les arguments dans tout ça ? Moi j'aime bien les deux, Beigbeider et Naulleau, mais là ça ressemble davantage à un règlement de compte qu'à une véritable critique de livre...



Valent1 09/05/2010 11:11



Il est habillé pour l'été et l'hiver avec ça, Naulleau !



FL 09/05/2010 11:06



Dommage que Beigbeder refuse de venir à On n'est pas couché :-D



Elo 09/05/2010 11:04



A croire qu'ils alimentent volontairement les braises pour faire parler d'eux.