Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 21/06 6h13

Fête de la musique : à la rencontre d'artistes d'Outre-mer ce 21 juin sur France Ô.

Ce mercredi 21 juin 2017 à 20h55 sur France Ô : fête de la musique avec des artistes d'Outre-mer.

Sébastien Folin part à la rencontre de celles et ceux qui célèbrent la musique en ce premier jour de l’été. Si certains jouent de la musique traditionnelle, d’autres s’en sont affranchis et métissent leurs créations de sonorités occidentales, africaines, de blues, de jazz, de rock, de funk, de reggae… Grâce à sa position géographique connectée à tous les océans et reliée à tous les continents, l'Outre-mer s’inscrit dans la ronde des sonorités et des cultures mondiales.

Le Village est un collectif composé d’Ours, alias Charles Souchon, Lieutenant Nicholson, alias Nicolas Voulzy, Bibi Tanga, Jacques Daoud et DjeuhDjoah. Ils sont européens, caribéens, africains et mélangent leurs origines et leurs influences pour nous livrer une musique aux accents de sono mondiale.

Artiste, journaliste, femme de médias, Marijosé Alie a réalisé un projet musical étonnant avec ses deux filles : Sophie et Frédérique. Elles nous font découvrir dans leur premier album la richesse d'une histoire musicale déclinée autour du blues, des groove américains, du nord comme du sud, et des tambours de la Caraïbe.

Tété, né au Sénégal d’une mère martiniquaise, a grandi à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Depuis bientôt vingt ans, ses influences sont anglo-saxonnes, pop, rock, folk et surtout blues. Eric Bibb est new-yorkais. Son blues puise son inspiration dans les voyages et les échanges. Les passerelles entre les deux artistes sont nombreuses, autant humainement qu’artistiquement.

Betty Seymour est née à Paris, a grandi aux Antilles. Quand on lui demande si elle se sent parisienne ou guadeloupéenne, la réponse penche spontanément vers la deuxième option. Elle a tout plaqué il y a cinq ans pour chanter dans le métro. Après avoir remporté les « Métro Music Awards », elle prépare son premier album.

Kaori est un duo de Nouvelle-Calédonie. Trente ans après leur première rencontre, il viennent de sortir leur premier album, nourri de leurs influences communes : blues, bossa, reggae, folk. Un musique « du soleil », comme ils aiment à le dire, guidée par leur amour de la guitare.

Danyel Waro a commencé à chanter le maloya de manière clandestine dans les années 1970. Aujourd'hui couronné de nombreux prix, il est un modèle pour toute la jeune génération, dont fait partie Zanmari Baré, digne héritier au talent indéniable qui perpétue la tradition héritée des esclaves.

Depuis vingt ans, Tryo écume les routes de France, portant un discours altermondialiste qui résonne encore plus dans leur dernier album. Ils symbolisent la France multiculturelle d'aujourd’hui, avec Daniel le percussionniste, Chilien naturalisé français, ou encore Guizmo, riche de ses origines réunionnaises.

Vaieteani, c’est la rencontre du Pacifique et de l’Alsace. Il y a la même curiosité pour toutes les musiques, sans exclusivité (des traditions médiévales aux productions actuelles, en passant par la folk noire américaine et les trépidations des musiques africaines), le même désir de sortir des sentiers balisés pour tracer une voie originale : la leur.  

Crédit photo © DR.

Commenter cet article