Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 11/09 13h28

Harcèlement à l'école : document et débat ce lundi soir sur LCP.

Environ un enfant sur dix souffre de harcèlement entre 8 et 17 ans.

C’est le sujet du documentaire de 52 minutes proposé par Nicolas Bourgouin et Amandine Stelletta, une jeune femme de 27 ans, victime pendant quatre interminables années du harcèlement provoqué par deux de ses « amies intimes ». A voir ce lundi 11 septembre à 20h30 sur La Chaîne Parlementaire.

Cette histoire est terrible mais pas unique et c’est tout l’enjeu de ce film. D’un côté des enfants en souffrance, de l’autre d’autres enfants appuyant là où ça fait mal, jouant la force de l’union contre un seul, démuni et reclus dans sa honte. Les parents sont démunis, lorsqu’ils s’aperçoivent que leur enfant est touché par ce fléau ; l’institution le nie ou le sous-estime bien souvent, et peu d’initiatives prennent en compte cette détresse.

Un débat suivra, avec :

- Eric Debardieux, pédagogue,

- Nora Fraisse, présidente de l’association « Marion la main tendue »,

- Nathalie Goujon, psychologue,

- Amandine Stelleta, réalisatrice du documentaire.

Crédit photo © Illégitime Défense

Commenter cet article

Aristide NGOMA NGOMA 11/09/2017 18:12

Voila une injustice que j'ai tenu à dénoncer dans les établissements Africains dont j'ai été moi-même victime face à la pauvreté de ma famille. Tel est la loi pour celui qui fait un voeu pour une réussite totale. Qu'à cela ne tienne, nombreux ce sont dits satisfais de la forme de brimade scolaire. Au regard de cette forte tension qui semble détruire la vie scolaire de plus faibles en esprits, exprimons nos contentements quant au fait. Cette injustice doit être dénoncé en présence du Ministre en charge, pour protéger les plus faibles. Des voies et moyens doivent être trouvés dans les établissements primaires et secondaires pour éviter le pire, Nous devront tous remettre en cause en terme de concession. Au regard de l'intérêt général, la police doit y résider maintenant.