Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 24/12 8h38

Maître Dupond-Moretti va saisir le CSA suite à la diffusion d'un reportage sur France 2.

Lu dans l'hebdomadaire Le journal du dimanche : Maître Eric Dupond-Moretti va saisir dans les tous prochains jours le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Le très médiatique avocat veut des sanctions contre la chaîne publique France 2, suite à la diffusion, en plein procès de Georges Tron, d'un reportage sur l'affaire. Un sujet d'Envoyé spécial il y a une dizaine de jours. Considéré par Dupond-Moretti comme à charge et susceptible d'influencer les jurés.

Reportage visible ci-dessous et présenté ainsi :

"C’est l’histoire d’une descente aux enfers, après un dépôt de plainte. L’histoire que vivent la plupart de celles qui osent parler et se dire victimes d’une agression sexuelle, comme Virginie Ettel. En mai 2011, cette ancienne employée municipale accuse Georges Tron, maire de Draveil, dans l’Essonne, de l’avoir violée. A l’époque, l’affaire fait grand bruit : Georges Tron est aussi secrétaire d’Etat à la Fonction publique sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il démissionne du gouvernement quelques jours plus tard et dément toutes les accusations. Depuis qu’elle a brisé le silence, Virginie Ettel affirme vivre un cauchemar. Dès le début, sa parole a été mise en doute. D’anciens collègues ont envoyé aux enquêteurs des courriers qui la dépeignent comme une femme alcoolique aux mœurs légères. Elle se dit la cible d’intimidations répétées. Encore aujourd’hui, des lettres anonymes lui intiment l’ordre de retirer sa plainte, dessins de cercueil à l’appui. Virginie Ettel a dû déménager, elle est tombée en dépression, son couple a explosé. Alors que s’ouvre aux assises le procès de Georges Tron, l’une de ses accusatrices livre, en exclusivité pour "Envoyé spécial", le récit de six années sous pression". Un document signé Virginie Vilar et Perrine Bonnet.

Commenter cet article

Pierre 28/12/2017 09:55

Je me suis intéressé à cette affaire d'Outreau et j'ai été étonné que par exemple une journaliste comme Florence Aubenas puisse publier avant le procès en appel, un livre "La méprise" qui prend parti pour les accusés contre les enfants victimes reconnues en 1ère instance. Par ailleurs, j'ai pu constater qu'un Président d'assises dit qu'il contient plus de 30 mensonges (Michel Gasteau sur Village de la Justice ) Le CSA est il compétent en la matière ? En Grande Bretagne dès qu'un procès est commencé les journalistes ne peuvent plus en parler car c'est outrage à magistrat.

De Lys 27/12/2017 09:48

@CSA Vu sur Twitter que Me Dupond-Moretti n'a pas de raisons de se plaindre car les défenseurs des 3 victimes d #Outreau au procès de Rennes n'ont pas protesté quand Envoyé Spécial a diffusé un reportage sur son client Daniel Legrand en mai 2015 quelques jours avant son procès. Il était défendu par 6 avocats ( pourquoi?) dont Eric Dupond-Moretti ! Donc ...acquitté !

pitufo 25/12/2017 18:41

il commence à "gonfler" , le Gros !!