Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecriture de séries : Le vainqueur du Fonds SACD - OCS Signature.

Ecriture de séries : Le vainqueur du Fonds SACD - OCS Signature.

La SACD et OCS ont dévoilé le lauréat du Fonds SACD - OCS Signature.

Ce Fonds imaginé par la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) et OCS Signature est destiné à être un révélateur de nouveaux talents d’auteurs et d’autrices pour la télévision. Doté pour cette première édition d’un budget de 50 000 euros, le Fonds SACD-OCS Signature a vocation à accorder une aide à l’écriture de séries de 26 minutes dans un esprit d’originalité, d’audace et d’inventivité.

Le jury présidé par Jacques Fansten, président du Conseil d’administration de la SACD et Bernard Tani, directeur des relations institutionnelles d’Orange Content, était composé de William, Gabriel et Louis Chiche, auteurs, Christine de Bourbon-Busset, productrice Fidélité TV, Olivier Fox, auteur, Sophie Garric, autrice, Marine Jouven, responsable des préachats OCS, Noor Sadar, producteur LoveMyTV (MakeEver), Caroline Van Ruymbeke, autrice.

Sur 190 dossiers reçus, les membres du jury ont sélectionné 5 projets répondant au thème de l’uchronie. Ces projets d’écriture présentés portent sur une première saison d’expression originale française, feuilletonnante composée de 8 à 12 épisodes centrés autour d’une intrigue principale bouclée à l’issue de la 1ère saison intégrant l’écriture de podcasts complémentaires à la série.

Les cinq projets finalistes:

• 1929 de Germain HUARD

• LA GRANDE COMPENSATION de Eric MALACCHINA •

LE PROPRE DE L’HOMME de Jean-Loup POCHOY

• LOUIS XXVIII de Géraldine DE MARGERIE et Maxime DONZEL

• MATRIARCAT de Aude COGNY-GOUBERT, Adrien REBAUDO et Mélissa BILLARD

Ces 5 projets finalistes du Fonds SACD - OCS Signature ont reçu chacun 5 000€ pour financer l’écriture de leur pilote. 

Le lauréat 2018, qui recevra la somme de 25 000 euros pour écrire l’intégralité de la saison est 1929 de Germain HUARD.

Pitch : Dans un Paris misérable jamais remis de la crise de 1929, Diane élève seule ses deux enfants, Blanche et Lucas, et gère le 1929, l’auberge la mieux notée par les backpackers du monde entier. Depuis que son mari a migré aux Etats-Unis d’Afrique, Diane rembourse seule la dette qu’il a contractée auprès de la mafia locale. Lorsqu’une ONG kidnappe son plus jeune enfant pour le vendre à une riche famille africaine, la douce et dévouée Diane est prête à tout pour récupérer son fils.

Diplômé d’un Master d’études cinématographiques à Rennes 2, Germain Huard s’adonne à l’écriture de scénarios dont plusieurs ont été achetés par de sociétés de production. En 2016, il réalise Jusqu’a ce que la mort nous sépare, son premier court métrage. Depuis, il a co-écrit la bible d’une série avec Alice Vial, un court métrage avec Claire Barrault et il est en cours d’écriture de son premier long métrage. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article