Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éoliennes, le vent de la révolte : enquête diffusée ce soir dans Envoyé spécial.

Éoliennes, le vent de la révolte : enquête diffusée ce soir dans Envoyé spécial.

Un reportage de Raphaële Schapira, Émilie Gouveia-Vermelho et Frédérique Prigent, diffusée ce jeudi 20 septembre en première partie de soirée. Lors du magazine Envoyé spécial présenté par Elise Lucet.

Partout en France, un vent de révolte s’élève contre les éoliennes : jugées bruyantes, trop coûteuses, inutiles, soupçonnées de favoriser la corruption des élus.

À Flers, dans les Hauts-de-France, Erik ne les supporte plus : cinq éoliennes de 110 mètres de haut lui gâchent la vue quand il ouvre les fenêtres de son château classé monument historique. Depuis des années, il a tout tenté devant les tribunaux pour se débarrasser de ce qu’il considère comme une verrue dans son paysage.

Dans la baie de Saint-Brieuc, Julien, pêcheur de homards et de coquilles Saint-Jacques a peur, lui, de perdre son gagne-pain : il se bat contre l’implantation d’un parc de 62 éoliennes géantes en pleine mer, au beau milieu de sa zone de pêche !

Pourquoi tant de haine contre ce symbole de l’énergie propre ? À l’heure où la loi de transition énergétique prévoit de doubler le nombre d’éoliennes d’ici 2023, reportage dans cette France qui n’en veut pas.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
les émissions sonores des éoliennes ne sont pas les seules à poser probléme : les infrasons émis par toutes les machines tournantes sont à l’origine de répercussions néfastes sur la santé (inconfort, fatigue, irritabilité, céphalées, vertiges, nausées …) : voir La prévention des risques des infrasons : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/lutte-contre-le-bruit/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=43&dossid=521
Répondre
G
Un cri du cœur – les marais de l’estuaire en danger.<br /> En arrivant à Saint Thomas de Conac, en 2012, dans un village paisible au bord des marais de l’estuaire de la Gironde, je n’aurais jamais pensé qu’aujourd’hui, ce marais qui regroupe une faune et une flore parmi les plus riches du territoire , traversé par de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs dont certaines espèces extrêmement rares sont protégées, serait un jour menacé par d’affreux projets éoliens.<br /> Le ciel est en train de nous tomber sur la tête, ici, dans les marais, où l’on se perd parfois en admirant une cigogne s’envoler de ses larges et majestueuses ailes blanches.<br /> Après de longues années de travail en Belgique, nous avons enfin trouvé un havre de paix au milieu d’une nature débordante et généreuse.  Nous avons transformé la grande maison charentaise  au bord des marais en demeure de charme et en refuge LPO.<br /> Chaque jour, dès qu’il fait clair, les cigognes dans leur nid proche de notre jardin, viennent  à la recherche de la nourriture pour leurs petits cigogneaux. Nous observons un couple et leurs trois petits becs par des jumelles placées sur la table de la cuisine. Quelle joie de les voir grandir et se préparer à voler de leurs propres ailes.<br /> Mais les gens d’ici sont passés à côté de tout cela, des beautés sauvages des marais de l’estuaire, des oiseaux, de la terre fragile, des couchers de soleil sur l’estuaire de la Gironde … Et les promoteurs d’éoliennes exploitent cette indifférence de manière sournoise, soudoyant les uns, faisant miroiter des mânes financières aux autres,  « vendant et vantant » des soi-disant bienfaits des turbines, lobbies sans foi ni loi, sans jamais en exposer les conséquences désastreuses sur l’environnement, les oiseaux et la santé des humains vivant à proximité ni sur le bétail qui se nourrit dans les champs alentour.<br /> Pourtant ils n’ont pas le droit d’implanter des éoliennes dans les marais desséchés! Nous avons investi dans cette région car cette zone est régie par les lois Natura 2000, protégée au titre de la directive européenne Habitats. Cette une zone de protection spéciale "Estuaire de la Gironde, marais de la rive nord" qui concerne ainsi la moitié de la superficie de notre commune. Le territoire de notre commune est également couvert, en tout ou partie, par plusieurs zones naturelles d´intérêt écologique, faunistique et floristique compris.<br /> Alors pourquoi des modifications de procédure qui facilitent les installations éoliennes dans des zones de protection ? 1.6 millions de chauves- souris ont été tuées par des éoliennes depuis 2002. Les cigognes,  les grues, les hirondelles, de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs seront  bientôt assassinées, décapitées, par des énormes turbines industrielles.<br /> Je n'imaginais pas que tant de puissants, tant de multinationales obsessionnelles, tant de politiciens bornés (ils ne le sont pas tous) uniraient leurs forces pour casser la  beauté et la fragilité de nos campagnes.<br /> N’avons-nous plus le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux, de vivre en harmonie avec la nature ?<br /> Devons-nous cohabiter au milieu d’un parc d’éoliennes de 180 mètres de haut, à 500 mètres de nos habitations?<br /> Devons-nous terminer notre séjour sur terre en contemplant dans nos campagnes des éoliennes hautes comme la tour Montparnasse?<br /> Il est grand temps de se réveiller, le monde que nous laisserons à nos enfants  sera un désastre si nos dirigeants ne prennent pas en compte ces priorités.<br /> La soi-disant TRANSITION ÉNERGÉTIQUE a-t-elle le droit de condamner à mort l’ECOLOGIE dans une région jusqu’alors protégée?<br /> LUTTONS contre ce projet d’EDF-Énergies nouvelles.<br /> QUELLE ABERRATION!!!!!!!!
Répondre
E
Réponse à AC<br /> Pardonnez ma réponse sèche et péremptoire mais nous sommes nombreux à être lasse de ce genre de réactions. Oui je connais très bien l'éolien, la manière dont il est financé, comment sont rémunérés les producteurs, comment les réglementations qui l’encadrent évoluent, comment les acteurs et l'administration montent en compétence et en professionnalisme et comment les subventions diminuent à mesure que la filière industrielle devient mature. Oui, je travaille dans l'éolien, et ce depuis plus de 10 ans et cela me permet de savoir que les opposants sont justement très rarement les riverains qui au contraire sont très généralement nos soutiens, et que les opposants sont le plus souvent soit des néo-ruraux ou des propriétaires de résidences secondaires à la campagne atteints du syndrome du "Not in my backyard!". Il existe et c’est naturel des inquiétudes autour des nouveaux projets mais je peux vous garantir que dans les mois qui suivent la mise en service, la très grande majorité des questionnements initiaux ont disparus. Savez-vous que nous sommes régulièrement inspectés par les DREAL pour vérifier notre conformité aux réglementations environnementales notamment (cf ICPE) ? <br /> L'éolien ne résoudra pas tous seul la question de la production d'électricité et on pourra toujours injustement lui en tenir grief. Mais pourquoi y a-t-il plus de puissance éolienne installée dans le monde que de nucléaire, et pourquoi la part de l’éolien dans la production d’électricité augmente constamment dans de très nombreux pays que ce soit dans des pays "modèles" (ex: pays du nord de l’Europe notamment) ou dans des dictatures (Chine) ? C’est quand même bizarre que tout le monde l’adopte si c’est si mal et si dangereux? Vous allez me répondre qu’il existe un complot mondiale ? Non. Je vous donne la réponse : parce que c’est simplement un source d’énergie renouvelable vraiment très intéressante - mais pas parfaite.
A
Réponse à Monsieur Erwann.<br /> Monsieur, il faut être bien naïf ou bien présomptueux ou les deux pour croire que ceux qui s'interrogent sur la question de l'éolien et déplorent les "dommages" collatéraux réels qu'il provoque, ne sont pas conscients des "évolutions profondes actuelles". Ils sont même aux premières loges. En matière d'éolien terrestre, il suffit de se documenter un peu (en tenant compte également des expériences d'autres pays plus anciennement engagés dans l'éolien) pour comprendre très rapidement qu'il n'est ni question d'écologie, ni de transition énergétique ni même de production d'électricité. Habitez-vous près d'une éolienne ? Etes-vous seulement allé interroger des gens qui vivent tout près ? Savez-vous qu'il ne s'agit pas du nucléaire ou de l'éolien mais bien du nucléaire et de l'éolien, l'un n'allant pas sans l'autre. Couvrir la France entière d'éoliennes n'empêchera nullement la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. En revanche, cela ruinera effectivement la richesse naturelle de certaines régions et portera atteinte au bien-être de la population riveraine et pourquoi ? Absolument rien si ce n'est pour le profit de quelques sociétés privées largement subventionnées et soutenues par des lobbies qui n'ont rien de fantomatiques. Demandez donc à Monsieur Hulot. En revanche, je suis d'accord avec vous, peut-être faudrait-il commencer par réduire tout simplement la consommation d'électricité de chacun, mais cela risque d'être difficile puisque d'ici peu tout le monde voudra doter son chez-soi de climatisation afin de ne pas étouffer de chaud pendant les mois caniculaires qui nous attendent etc. etc. etc.
E
"Devons-nous terminer notre séjour sur terre en contemplant dans nos campagnes des éoliennes hautes comme la tour Montparnasse?"<br /> Madame,<br /> Si vous vous sentez aussi isolée et incomprise, n'est-ce pas parce que vous n'avez rien compris aux évolutions profondes en cours? Que connaissez-vous vraiment de l'éolien d'autre que les balivernes répétées à longueur de journée sur internet? Peut-être préférez-vous une centrale nucléaire? Ou juste un petit centre de stock de déchêts radioactif? Ou juste plus d'électricité?