Programmation spéciale Romy Schneider ce soir et lundi sur ARTE.

Programmation spéciale Romy Schneider ce soir et lundi sur ARTE.

Programmation spéciale Romy Schneider ce dimanche et lundi sur ARTE, à l’occasion des 80 ans de sa naissance.

 

Ce dimanche 16 septembre à 20h40 : César et Rosalie (de Claude Sautet - 1972).

Rosalie vit avec César, un homme riche et sûr de lui. Lorsque ressurgit David, un amour de jeunesse, elle sait qu’elle aime encore ce garçon doux et calme. Aussi César demande à David de venir vivre avec eux. Une solide amitié se noue entre les deux hommes, d’où Rosalie se sent exclue...

Pour sa troisième collaboration avec Romy Schneider, Claude Sautet livre une comédie dramatique à la mise en scène d’un classicisme pointilleux, sur la difficulté du choix amoureux.

 

Ce dimanche 16 septembre à 22h40 : Conversation avec Romy Schneider (Inédit).

Alice Schwarzer dévoile et raconte l’enregistrement de la conversation qu’elle a eue avec son amie en 1976, en vue de la publication d’un article pour sa revue féministe Emma, qu’elle vient de fonder. Toute la nuit du 12 décembre 1976, Romy Schneider se confie à Alice Schwarzer.

A 38 ans, la comédienne s’apprête à tourner dans son cinquantième film, "Portrait de groupe avec dame", a déjà obtenu deux César et projette de monter une société de production... Tout doit lui réussir désormais : le travail, l’amour, la sécurité. Pourtant, Alice sent chez Romy un abîme de contradictions, de fêlures qu’elle compte bien percer. Cette nuit-là en effet, Romy donne une interview unique, en français, la langue des confidences. Elle raconte sa vie de femme et d’actrice. Pas la vie sur papier glacé des magazines bienveillants publiés en France, pas non plus celle raillée par les journaux parfois haineux de la presse allemande qui n’en finit pas de purger son passé. Elle explique son rapport à l’Allemagne et aux Allemands qui lui en veulent d’avoir laissé tomber Sissi, ses difficultés en France... Romy se raconte comme elle est. Et comme elle ne le fera plus jamais. Quarante ans après, c’est le moment pour Alice Schwarzer de confier à Patrick Jeudy les enregistrements sonores de cette conversation et de revenir sur cette nuit unique lors de laquelle Romy Schneider a levé le voile sur sa vie.

 

Lundi 17 septembre à 20h50 : Une histoire simple (de Claude Sautet - 1977).

Marie, la quarantaine, divorcée, vit avec son fils de 16 ans. Elle a une liaison avec Serge et attend un enfant de lui. Mais leur relation bat de l’aile. Elle décide de se séparer de Serge et d’avorter.

« J’ai voulu dessiner une personnalité, inspirée en grande partie du vrai caractère de Romy Schneider, avec cette fragilité qui m’a toujours frappé, cette fierté, cette dignité qu’elle montre d’une manière tout à fait personnelle. Tout ce qui se passe chez elle à l’intérieur se reflète à l’extérieur.» Claude Sautet.

 

Lundi 17 septembre à 22h35 : Portrait de groupe avec dame (d'Aleksandar Petrovic - 1977).

Romy Schneider interprète une jeune fille de 20 ans issue de la bourgeoisie allemande, qui tente de vivre dans l’Allemagne nazie en pleine Seconde Guerre mondiale. Ce film rappelle un autre aspect de la vie de Romy Schneider, celui de son rapport au nazisme et à son pays d’origine. Rapport compliqué pour elle, sa mère, Magda Schneider, actrice adulée sous le Troisième Reich, ayant fait partie de l’entourage d’Hitler.

 

Crédit photo © BetaFilm

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
Un hommage à Romy Schneider ! Merci pour cette bonne nouvelle !
Répondre