Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 09/11 6h43

Johnny made in France : document de Nicolas Maupied et Didier Varrod ce 9 novembre sur France 3.

Johnny made in France : document de Nicolas Maupied & Didier Varrod, diffusé ce vendredi 9 novembre en première partie de soirée sur France 3.

Le film qui perce le mystère Johnny, annonce le diffuseur.

"Le 9 décembre 2017, les obsèques de Johnny Hallyday entrent dans l’histoire de France.

Qu’ils en soient fans ou non, les Français s’accordent pour reconnaître que Johnny a marqué l’histoire culturelle et sociologique du pays. La singularité du personnage et son œuvre le font entrer dans la légende. Le plus américain des chanteurs français symbolise à jamais les profondes transformations culturelles d’après-guerre, mais pour beaucoup, Johnny s’inscrit surtout dans une histoire intime.

Et nous réalisons le jour de sa mort que, oui, nous étions tous de la France de Johnny. Parce que nous sommes nés avec lui, que certains sont même morts avec lui, et que nous avons grandi, aimé, pleuré et souffert dans la France de Johnny." 

Réalisateur Nicolas Maupied ; Co-réalisation et montage Virginie Parrot.

Nicolas Maupied & Didier Varrod : "Notre ambition a été de percer le mystère Johnny en réunissant et croisant des regards très différents. Les nôtres, en premier lieu, ceux des photographes et réalisateurs des images d’archives du film, ceux d’intervenants choisis parmi la garde rapprochée de Johnny, qui ne s’étaient pas encore exprimés depuis la mort de celui-ci, mais aussi les regards de personnalités peut-être moins attendues – philosophe, politique ou rappeur – qui nous livrent pour la première fois leur parole puissante et intime. Ensemble, ils nous font redécouvrir Johnny, ce monument français, et comprendre pourquoi tant de gens ont afflué vers l’Église de la Madeleine, ce fameux 9 décembre 2017".

Les intervenants :

"Johnny Hallyday était le Elvis français. Après l’avoir vu en concert, on avait envie de se coller devant le miroir avec un manche à balai et de faire pareil."
SERGE LOUPIEN, journaliste

"C’est un personnage de fiction, un personnage inventé pour qu’on puisse s’y identifier et vivre grâce à lui des choses que l’on ne vit pas." ADELE VAN REETH, philosophe

"C’était une machine incroyable à voir évoluer. Enfin d’ailleurs… Pas une machine du tout ! Parce qu’il n’y avait rien de plus humain que Johnny montant sur scène."
YAROL POUPAUD, guitariste et directeur musical de Johnny

"C’est une incarnation ! C’est une incarnation de l’ambition vitale ! De l’esprit vital ! De l’énergie. Cette incarnation se place dans la voix. La voix qui s’échappe : Que je t’aime !"
JEAN-PIERRE RAFFARIN

"Derrière les timides, ça brûle drôlement et quand ils s’expriment, ça peut cracher le feu. Il incarnait vraiment cette combustion. C’est ce que les gens allaient voir en concert toute cette chaleur. Il prenait feu." MIOSSEC

"On dit que Johnny appartient à tout le monde, il appartient à la république, au président de la république, aux lascars de cité, aux gens du show-biz, aux artistes… Mais pour moi, il appartient avant tout à ces fans, les vrais fans."
STOMY BUGSY

"Il est passé de rocker à Bonnie and Clide, en passant par les hippies, tout en étant Mad Max et faisant Hamlet. Bon… Il faut y arriver quand même."
EDDY MITCHELL

"Avoir pour héros français un mec complètement cabossé par l’alcool, les divorces, les dépressions nerveuses, les suicides, la défonce… Moi, ça me va très bien comme héros de la république." ANNETTE LEVY-VILLARD, journaliste et écrivaine

"Le regard d’un homme comme ça sur soi doit être extrêmement porteur et beau et en même temps, on doit en voir de toutes les couleurs quand on a un loulou pareil dans son lit." OLIVIA RUIZ

"Je crois qu’il ne faut pas parler de succession. C’est comme Michael Jackson. Michael Jackson sera toujours Michael Jackson, Johnny Hallyday restera toujours Johnny Hallyday. " FEFE

Crédit photo © Program 33 - Damien Allard

Commenter cet article