Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 03/10 7h06

La Nouvelle-Calédonie à l'aube de son destin : témoignages de Calédoniens ce soir sur France Ô.

Le mois prochain, la Nouvelle-Calédonie a rendez-vous avec son histoire. Le 4 novembre prochain, les Calédoniens vont se prononcer pour ou contre l'indépendance de leur territoire.

Pour France Ô, Nella Bipat s'est rendue sur place. Du nord au sud, en passant par les îles Loyauté, elle a enquêté, interrogé les différentes communautés qui la composent et notamment des jeunes qui, avec ce référendum, ont plus que jamais leur destin entre les mains.

Le référendum d’autodétermination calédonien est le résultat du long processus de réconciliation engagé il y a trente ans avec les Accords de Matignon. Indépendance ou maintien dans la République ? Comment les Calédoniens s’y préparent-ils ? De quoi rêvent-ils pour leur territoire ? Pour y répondre la journaliste Nella Bipat a rencontré quelques uns de ces Calédoniens qui glisseront une partie de leur destin dans une urne.

Sur l'île d'Ouvéa, elle fait la connaissance de Benoît Tangopi, l'un des militants kanak indépendantistes à l'origine de la prise d'otages des gendarmes de 1988 et survivant de l'assaut du GIGN. À Nouméa, c'est Bianca, étudiante en droit, qui lui partage son point de vue. Elle s'est engagée politiquement à l'occasion du référendum pour le maintien de la Calédonie dans la France : synonyme de paix et de stabilité, selon elle. Sur une mine de Nickel, fer de lance de l'économie calédonienne, Dimitri, leader de la jeunesse indépendantiste et chef d'entreprise kanak a, quant à lui, partagé son espoir de voir la Kanaky-Nouvelle-Calédonie voler de ses propres ailes. À Poya, la journaliste découvre la brousse calédonienne, berceau d'agriculture, avec la famille Metzdorf : rencontre avec Nicolas, devenu homme politique à 30 ans à peine et Claude, son père. Leur vision de l'avenir : la Nouvelle-Calédonie dans la France, mais avec plus d'autonomie. Au centre culturel Tjibaou, haut lieu de la culture Kanak, Aude, jeune cadre originaire de Lifou vivant à Nouméa aborde avec Nella ses enjeux d'identité... Etre Kanak dans un mode de vie occidental.

Autant d'expériences et de rencontres pour comprendre les enjeux de la Nouvelle-Calédonie qui s'apprête à écrire une page historique de sa construction.

Crédit photo © Centre Tjibaou

Commenter cet article