Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À ne pas louper ce soir : « Apocalypse » consacré à la paix impossible au lendemain de la Première Guerre mondiale.

À ne pas louper ce soir : « Apocalypse » consacré à la paix impossible au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Ce dimanche 11 novembre peu après 21 heures sur France 2, programmation d'un volet inattendu de la collection « Apocalypse ». Il est consacré à la « paix impossible » au lendemain de la Première Guerre mondiale et couvre la période 1918-1926. 

11 novembre 1918. Le monde sort du plus terrible conflit jamais connu. Alors que les dirigeants des pays vainqueurs bâtissent un nouvel ordre planétaire, les peuples traumatisés s’efforcent de revivre. Dans les années suivant la Guerre, les empires russe, allemand, austro-hongrois et ottoman éclatent, les monnaies s’affolent, les peuples fuient la misère. Sans tarder, la haine, la peur et la rancœur resurgissent des profondeurs des sociétés et conduisent le monde au bord d’une nouvelle apocalypse.

Documentaire écrit et réalisé par Isabelle Clarke et Daniel Costelle. Avec la collaboration de Mickaël Gamrasni. Commentaire dit par Mathieu Kassovitz. Conseiller historique : Georges-Henri Soutou. Mise en couleur : François Montpellier (Imagin Color).

Parmi les images inédites de ce document, voici celles qui ont le plus frappé Daniel Costelle :  "Le retour des soldats à la fin du conflit… Et tout particulièrement la séquence du militaire français qui rentre chez lui alors qu’est diffusée dans les rues la chanson « Mon homme »… Cette image me met les larmes aux yeux". Isabelle Clarke : "Pour ma part, je dirais les images d’un Britannique qui se marie en uniforme, avec ces femmes qui dansent en ayant juste l’envie d’oublier ce que le pays a vécu. Nous essayons quand même de diffuser une note d’espoir, même si nous connaissons la suite tragique des événements".

À ne pas louper ce soir : « Apocalypse » consacré à la paix impossible au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Au total, 70 personnes sont impliquées sur la série Apocalypse, souligne Daniel Costelle. "Outre une importante équipe de recherchistes chargée de trouver les images, nous avons un service de coloristes très élaboré. Nous faisons une image fixe de tout ce qui est diffusé (tableaux, gravures, vêtements…) et les historiens réalisent des recherches pour déterminer la couleur authentique de chaque élément. Un jour, j’ai eu le malheur de dire à notre coloriste François Montpellier qu’il fallait changer la couleur de l’herbe qui apparaît à l’image. Du coup, il m’a proposé 300 nuances de vert authentique".

Isabelle Clarke : "Nous nous appuyons sur un grand nombre de sources pour sélectionner les images : les grands fonds publics, comme l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) en France ou les archives nationales aux États-Unis… Ou encore des fonds privés appartenant à des collectionneurs. Pour ce film dans lequel nous embrassons l’histoire internationale, nous sommes vraiment allés chercher partout, avec un credo immuable consistant à toujours trouver des originaux."

Photos :

1 - Les dirigeants des principaux pays vainqueurs, dits les "quatre Grands" en 1919. De gauche à droite: Lloyd George (Royaume-Uni), Orlando (Italie), Clemenceau (France), Wilson (Etats-Unis). © NARA

2- Septembre 1923, peu avant le putsch raté de la brasserie. Adolf Hitler est alors le chef ambitieux du tout jeune parti nazi. © Bundesarchiv

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article