Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Téléfilm inédit ce mardi soir : La révolte des innocents, avec Julie Ferrier et Bruno Debrandt (extrait).

Téléfilm inédit ce mardi soir : La révolte des innocents, avec Julie Ferrier et Bruno Debrandt (extrait).

Téléfilm inédit, tiré de faits réels, La révolte des innocents raconte l'histoire d'enfants négligés et maltraités de l'institution des Vermiraux. Cette affaire permettra de faire naître l'une des premières lois de protection des mineurs.

Fiction à découvrir ce mardi 20 novembre à 21 heures sur la  chaîne France 3.

En 1911, Louise Perreau a du mal à élever son fils Gaston, gamin vif, âgé d’une dizaine d’années. Un nouvel emploi à Paris lui permet d'espérer améliorer son quotidien et pouvoir payer un logement décent pour elle et son fils. D'ici là, elle doit placer Gaston aux Vermiraux, un établissement qui accueille des jeunes gens, où ils sont censés recevoir une bonne éducation. Ce qui est présenté comme un sanatorium est en réalité un lieu de maltraitance et d’exploitation. Une révolte éclate, les lieux sont saccagés, des gardiens molestés. Un jeune juge entame une procédure à l’encontre des meneurs de la révolte mais également contre les gérants de l’institution : Armand Sandrin et Joséphine Poliveau, deux notables de la région.

Extrait :

Écrit et réalisé par Philippe Niang.

Avec : Julie Ferrier (Joséphine Poliveau), Bruno Debrandt (Armand Sandrin), Théo Frilet (Emile Guidon), Emilie de Preissac (Louise Perreau), Chick Ortega (Gardien Meyer).

L'Affaire des Vermiraux : En juillet 1911, le tribunal d’Avallon rend un jugement historique, en condamnant à de la prison ferme les dirigeants du centre éducatif des Vermiraux, un établissement accueillant, dans le Morvan, des mineurs abandonnés, malades ou délinquants. Une sentence exemplaire à l’encontre d'adultes reconnus coupables de corruption et de violences sur les enfants dont ils avaient la charge (travail forcé, maltraitances ayant entraîné la mort, prostitution...), et qui avaient fini par se révolter. Révélée au grand jour par un journaliste de la presse nationale, instruite par un jeune juge et un procureur qui n’ont pas hésité à transformer une plainte contre les mineurs en mise en cause des adultes, l’affaire des Vermiraux a marqué grâce à ce procès une étape déterminante de la reconnaissance des droits des enfants en France.

Crédit photo © Rémy Grandroques - Kien Productions - France 3.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article