Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux animaux la guerre dès ce jeudi sur France 3 : les résumés et les personnages de cette série.

Aux animaux la guerre dès ce jeudi sur France 3 : les résumés et les personnages de cette série.

À découvrir dès ce jeudi 15 novembre à 21 heures sur France 3, la série inédite Aux animaux la guerre. 6 x 52 minutes, 2 épisodes inédits par soirée.

Une série de Alain Tasma, écrite par Nicolas Mathieu et Alain Tasma, adaptée du roman de Nicolas Mathieu.

Martel est un homme dangereux. Même s’il fait ses huit heures à l’usine sans broncher, s’occupe de sa mère, aide les copains et prend sur lui, c’est un homme dangereux. Alors le jour où il perd son job et se retrouve seul avec ses dettes, tout devient possible.

Aux animaux la guerre, c’est l’histoire de cet homme qui refuse de plonger et d'une inspectrice du travail spécialiste des causes perdues. C’est aussi l’histoire de Bruce, un bodybuilder qui se prend pour Tony Montana, de Tokarev, un proxénète en chimiothérapie et de Jordan, un ado à bécane qui ferait n’importe quoi pour la belle Lydie. C’est enfin l’histoire d'une poignée d'ouvriers qui refusent de crever et veulent sauver leur usine.

Aux animaux la guerre, c’est le récit d’un monde qui finit en pleine France périphérique, quand la violence sociale devient de la violence tout court.

Aux animaux la guerre dès ce jeudi sur France 3 : les résumés et les personnages de cette série.

Les personnages :

Martel / Roschdy Zem : Martel bosse chez Vélocia. Ouvrier, syndicaliste, il mène sa vie sans faire de vague. Endetté jusqu'au cou parce qu'il a mis sa mère dans une maison de retraite au-dessus de ses moyens, il fait des extras comme videur dans une boîte du coin. Quand l'usine annonce un plan social, il doit négocier la fermeture avec la direction de Vélocia et surtout trouver de l'argent par tous les moyens.

Rita Kléber / Olivia Bonamy : Rita est inspectrice du travail. Dans ce monde postindustriel, elle fait son travail sans illusion, sans avoir perdu la foi non plus. C'est une femme combative, endeuillée de l'amour de sa vie, qui boit un peu trop et trompe sa solitude avec des hommes d'un soir. Jusqu’à ce qu’elle croise la route de Martel.

Jordan Locatelli / Rod Paradot : À 17 ans, Jordan est un ado comme les autres. Entre le lycée hôtelier et ses parents qui s'engueulent, il cherche sa voie et trompe son ennui en roulant trop vite sur les départementales et en fumant des joints avec ses copains. L'usine qui ferme, lui il s'en fout. Son problème, c'est Lydie, la plus belle fille du bahut. Pour elle, il est prêt à tout, surtout à faire des conneries R

Patrick Locatelli / Éric Caravaca : Patrick est ouvrier chez Vélocia, il aime sa femme et son môme, Jordan. Mais son truc, c'est la course automobile. Dans son garage, il bichonne une R8 Gordini, avec laquelle il court des rallyes dans la région. Il aimerait bien transmettre cette passion à son fils, mais leurs rapports sont compliqués, le gosse grandit et ils se comprennent de moins en moins. Quand Vélocia annonce les licenciements, Patrick tombe de haut. Comment va-t-il s'y prendre pour maintenir sa famille à flot ?

Bruce Duruy / Florent Dorizon : Bruce aimerait bien être un caïd. En attendant, il soulève de la fonte devant son miroir, prend des stéroïdes et traîne dans la vieille ferme décatie qu'il habite avec sa sœur, Lydie, et son grand-père. Comme Martel, il fait le videur pour gagner un peu de blé et refiler des cachetons aux gamins qui viennent danser. C'est lui qui va trouver le gros coup dont Martel a besoin pour se sortir d'affaire.

Lydie Duruy / Lola Le Lann : Lydie est super mignonne. À 16 ans, c'est sa chance et son drame. Au lycée, tous les mecs n'en ont que pour elle, ce qui rend dingue sa meilleure copine Nadia. Coincée dans une vie qu'elle déteste, entre Bruce, son frère débile, et leur grand-père muré dans le passé, elle rêve de partir loin. Justement, Jordan ferait n'importe quoi pour ses beaux yeux. Elle ne laissera pas passer l'occasion.

Madame Martel / Dani : Son fils, Martel, vient souvent la voir dans la maison de retraite où elle vit désormais, mais elle ne le reconnaît pas toujours. Comme lui dit l’infirmière : « Elle a ses bons et ses mauvais jours. » C’est une vieille dame qui perd la tête… Au fond, c'est pour elle que Martel se bat.

Tokarev / Tchéky Karyo : Tokarev est proxénète. Mettre des filles sur le trottoir, veiller à ce que l’argent rentre et se faire respecter, il fait ça depuis des années. C’est un homme froid et sans pitié. Mais Tokarev est malade. Vulnérable, fragilisé, il doit se battre pour conserver son « territoire ». L’approche de la mort le rend encore plus dangereux. 

Résumés des deux premiers épisodes :

1 - C’est une petite vallée dans les Vosges, avec une dernière usine au milieu, Vélocia, qui maintient encore tout le monde à flot. Dans cette usine, Martel, ouvrier syndicaliste, fait des extras comme videur dans une boîte du coin pour boucler ses fins de mois. Pas loin, il y a Rita, l’inspectrice du travail revenue de tout. Elle picole un peu trop et croit toujours aux causes perdues. Et puis il y a aussi Jordan, l’ado qui trompe son mal de vivre en roulant trop vite sur les départementales et multiplie les conneries pour les beaux yeux de la belle Lydie. Il y a encore Patrick Locatelli, le père de Jordan, ouvrier chez Vélocia, qui fait des rallyes pour oublier son destin d’ouvrier. Pas loin, dans une ferme isolée, vivent Bruce, un faux caïd sous stéroïdes qui fait le videur avec Martel, sa frangine Lydie, la bombasse du lycée, et leur grand-père, un vieil homme vivant dans son passé. Tout ce petit monde se croise, vit, espère, aime et craint pour les lendemains. Et puis un beau jour, alors que Martel vient de prendre la tête du comité d’entreprise de sa boîte, sa direction annonce un plan social. Et tout bascule.

2 - Pour Martel, la situation devient compliquée. D’un côté, il est pris en tenailles dans l’organisation du plan social de Vélocia, entre une direction qui veut fermer vite et pas cher et ses collègues qui ne lui font pas confiance. De l’autre, ses problèmes d’argent deviennent insoutenables. En effet, la luxueuse maison de retraite où sa mère est hébergée est très coûteuse et un abruti a embouti sa voiture un soir de concert alors qu’il faisait le service d’ordre du Sphinx, la boîte de Molina. Acculé, il en vient à piquer dans la caisse du comité d’entreprise pour réparer les dégâts. Pas grand-chose, mais un premier pas est franchi. De son côté, Rita doit recueillir son frère, Greg, jeune homme séduisant et glandeur, éternel gamin qui vient de se faire larguer. La cohabitation est difficile, d’autant que Rita a toujours veillé à rester seule. Pourtant, elle ne vit pas cloîtrée. Elle voit des hommes, elle leur plaît. D’ailleurs, quand le secrétaire du CE de Vélocia vient lui demander conseil pour le plan social qui se déroule dans son usine, il y a comme de l’électricité dans l’air. Bruce, le petit dealer bas du front, a des projets. Fatigué de vendre des cachetons à la sauvette à la sortie du Sphinx, il rêve de faire des affaires avec les Benbarek, des grossistes, des gens dangereux qui lui ont proposé un deal. C’est comme ça qu’une drôle d’idée va se glisser dans ce monde d’ouvriers, de braves types à cours de solutions…

Crédit photos © Benoît Linder / EUROPACORP TELEVISIONS / FTV

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article