Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans les salles ce mercredi : Premières solitudes, documentaire de Claire Simon.

Dans les salles ce mercredi : Premières solitudes, documentaire de Claire Simon.

Sortie ce mercredi 14 novembre du film documentaire Premières solitudes, réalisé par Claire Simon.

À 16-18 ans, si on a de la chance, on est au lycée. Ici, on est à Ivry et on discute entre les cours, même parfois pendant les cours. Assis dans les couloirs, dehors sur un banc ou sur un parapet avec vue sur la ville, les jeunes gens dialoguent à deux ou à trois. Ils découvrent leurs histoires respectives, celles dont ils héritent, racontent leur famille, leurs passions et aussi leur solitude. À cet âge-là, chacun voit le moment où il faudra quitter sa famille, quand elle existe… ou la fuir encore plus quand elle est toute cassée. Être seul, c’est bien et c’est mal. On cherche, on en discute.

Avec Anaïs, Catia, Clément, Elia, Lisa, Hugo, Judith, Manon, Mélodie, Tessa.

Ce film vient d’une rencontre avec les dix élèves de la classe de Première, spécialité Cinéma, du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine, explique Claire Simon.

"Dans le cadre d’un partenariat entre la ville, le cinéma le Luxy et le lycée, on m’a commandé un court métrage de fiction que je devais écrire et réaliser et dans lequel les élèves auraient joué et m’auraient aidée techniquement, à tour de rôle. Comme je ne me sentais pas à l’aise d’écrire pour des jeunes adolescents que je ne connaissais pas, je leur ai demandé le premier jour de faire des entretiens que j’ai filmés. Un ou deux élèves m’aidaient, ils perchaient ou faisaient le point, je leur montrais comment faire, et ils passaient un par un devant la caméra. J’ai choisi la solitude comme question parce que ça me semblait l’expérience la plus intéressante à partager au-delà des générations. Je leur ai dit : « Je suis beaucoup plus âgée que vous mais j’ai une expérience de la solitude, vous aussi, donc on peut partir de ça. » La solitude faisait de nous des égaux. Quand je disais « solitude », j’avais en tête les terribles passions de l’amitié. Or dès que j’ai commencé à tourner, la première élève a tout de suite parlé de ses parents : « Dès que je rentre je vais dans ma chambre, je joue du piano. C’est mon père qui me l’a offert mais il ne peut pas m’écouter car il doit rester sur le palier. Mon père ne peut pas rentrer chez moi ...». Et quand j’ai parlé avec Clément de sa rousseur et de la mienne, il m’a répondu : « Oui, moi j’ai tout pris de mon père, mon frère ne me ressemble pas du tout.– Et ton père, il fait quoi ? – Oh, je ne sais pas, ça fait 10 ans que je ne l’ai pas vu... »"

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article