Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ONPC sans Charles Consigny : « Je souhaite maintenant être avocat à 100%. »

ONPC sans Charles Consigny : « Je souhaite maintenant être avocat à 100%. »

"J’ai eu beaucoup de plaisir à participer à cette belle émission. Je souhaite maintenant être avocat à 100%. Merci Laurent Ruquier et Catherine Barma. Merci à tous ceux qui m’ont suivi. Je continuerai à défendre mes idées. A bientôt !"

Tweet ce dimanche, en avant-soirée, de Charles Consigny, qui annonce qu'il ne rempile pas à On n'est pas couché la saison prochaine.

Cette saison à « On n’est pas couché » m’a beaucoup intéressé et conforté aussi dans l’idée que le métier d’avocat est ma vocation, déclare-t-il lors d'un entretien publié sur le site du Parisien.

Le talk du samedi soir, sur France 2, l'a amené à s’intéresser à des sujets variés et permis de connaître en profondeur les ressorts du système médiatique, ses codes, ajoute-t-il. "Cet exercice me sera très utile pour les dossiers nécessitant une défense médiatique et pour l’exercice des plaidoiries qui impose de savoir capter l’attention et de ne pas perdre son sang-froid. J’ai parfois été conduit à beaucoup contrôler ce que je disais pour éviter l’hystérie sur les réseaux sociaux où certains fanatiques de la bien-pensance guettent le soi-disant « dérapage ». Par exemple, des gens ont fait des pétitions en disant que j’étais « un homophobe notoire » ! C’est un comble, d’autant que j’estime avoir, avec mes livres notamment, fait beaucoup plus pour la « cause gay » que ces militants qui confondent tout."

Crédit photo © Bernard Barbereau - France 2.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Pour le remplacer, je vois bien une autre tête à claque : Le fils Enthoven / Bruni qui vient juste d'être diplômé.
Répondre