Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 17/10 15h30

Tournage pour ARTE et Sky d'une série créée et réalisée par Niccolò Ammaniti.

Créée et réalisée par Niccolò Ammaniti, Anna (titre provisoire de la série !) est son deuxième projet pour la télévision avec Sky, Wildside (filiale de Fremantle), ARTE et Kwai, après le succès public et critique de sa série Il Miracolo.

Le tournage des 8 épisodes d‘Anna vient de débuter dans la campagne romaine puis se déplacera en Sicile, annonce ARTE. D’après son roman éponyme, Niccolò Ammaniti cosigne le scénario avec Francesca Manieri (Il Miracolo, Italian Race).

Dans un présent post-apocalyptique, une jeune fille obstinée se lance à la recherche de son petit frère, victime d’un enlèvement.

A travers les champs calcinés, les forêts ténébreuses, les ruines de centres commerciaux et les villes abandonnées, elle devra lutter jour après jour aux côtés d’une communauté de survivants dans une île désolée où la nature a repris ses droits. Elle sera guidée dans sa quête par le livre d’instructions que sa mère lui a légué. Mais au fil des jours, elle comprendra qu’il est désormais impossible de vivre selon les règles d’autrefois : il lui faut en bâtir de nouvelles.

« Combien de temps vit un homard ? Cent cinquante ans. Un crocodile, lui, vit quatre-vingt ans. Une mouche, trente jours. Autant de mystères de la biologie. Imaginez un monde où les êtres humains vivent quatorze ans, comme les chiens. À la puberté, un virus caché dans l’ADN humain se réveille et tout s’arrête. Émerge alors un monde peuplé d’enfants, qui repose sur des règles simples ; tout est déterminé et tout est possible. Les jeunes orphelins vivent dans une Sicile où passé et présent sont un héritage du monde des adultes, et où la nature reprend ses droits. Anna, le personnage principal de l’histoire, a pour mission de se sauver elle-même et de sauver son jeune frère. À cet effet, elle rejette les lois de la survie, s’arme d’espoir et fait perdurer la mémoire des adultes pour espérer construire un avenir. » Niccolò Ammaniti

Commenter cet article