Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 04/01 6h21

Sur ARTE.TV depuis fin janvier puis sur ARTE le jeudi à 20h55 à partir de ce 4 février (5 épisodes à la suite),"En Thérapie".

Adaptation de la série israélienne Betipul, recontextualisée au lendemain des attentats de Paris en 2015. À travers les séances hebdomadaires de cinq patients, elle porte un regard plein d’humanité sur les failles et les contradictions d’une société française en état de choc.

Paris, automne 2015. Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) reçoit chaque semaine dans son cabinet à deux pas de la place de la République, une chirurgienne en plein désarroi amoureux (Mélanie Thierry), un couple en crise (Clémence Poésy et Pio Marmaï), une ado aux tendances suicidaires (Céleste Brunnquell) et un agent de la BRI traumatisé par son intervention au Bataclan (Reda Kateb). A l’écoute de ces vies bouleversées, le séisme émotionnel qui se déclenche en lui est sans précédent. Pour tenter d’y échapper, il renoue avec son ancienne analyste, Esther (Carole Bouquet), avec qui il avait coupé les ponts depuis près de 12 ans.

Une série initiée par Yaël Fogiel, Laetitia Gonzalez, Eric Toledano & Olivier Nakache. 

Scénario : David Elkaïm & Vincent Poymiro avec Pauline Guéna, Alexandre Manneville, Nacim Mehtar et Eric Toledano & Olivier Nakache Adaptée de la série Betipul créée par Hagai Levi.

Réalisée par Eric Toledano & Olivier Nakache, Mathieu Vadepied, Pierre Salvadori et Nicolas Pariser.

Format 35×26’

Les 5ers épisodes :

Ariane – lundi 16 novembre 2015, 9h. Un cabinet de psychanalyse dans le 11ème arrondissement de Paris. Ariane, jeune chirurgienne, est depuis un an la patiente de Philippe Dayan. Après les attentats, elle s’est retrouvée en première ligne à l’hôpital et a passé un week-end cauchemardesque. Pourtant, aujourd’hui, elle n’est pas là que pour ça : elle se sent enfin prête à partager un lourd secret avec son thérapeute...

Adel – mardi 17 novembre 2015, 10h. Dayan reçoit un nouveau patient : Adel Chibane, policier à la BRI. Adel était dans l’équipe d’intervention qui est entrée dans le Bataclan le soir du 13 novembre. Depuis, il a des symptômes de stress qu’il ne s’explique pas. Il prend contact avec Dayan, plein de réserves et de méfiance.

Camille – mercredi 18 novembre 2015, 11h. Camille, 16 ans, est une jeune nageuse de haut niveau qui s’entraine pour les Jeux Olympiques. Elle se présente au cabinet de Dayan suite à un accident de vélo, les deux bras dans le plâtre. Son assurance réclame une expertise psychologique attestant qu’elle n’est en rien responsable de ce qui lui est arrivé.

Léonora et Damien – jeudi 19 novembre 2015, 17h. Dayan n’est pas expert en thérapie de couple, mais il a accepté de recevoir Damien et Léonora, qui vivent ensemble depuis dix ans. Récemment, Léonora est tombée enceinte alors que le couple avait renoncé à avoir un deuxième enfant. La crise qu’ils traversent semble insurmontable. Ils attendent de Dayan qu’il les aide à prendre une décision sur cet enfant à naître... ou qu’il la prenne à leur place.

Esther – Vendredi 20 novembre 2015, 19 h. Dayan sonne à la porte du cabinet d’Esther, ancienne amie et veuve de son mentor. Elle a également été son analyste et sa contrô- leuse, mais Dayan ne l’a pas revue depuis le jour où, en pleine séance, il a claqué la porte. Aujourd’hui, il est prêt à oublier les vieilles querelles, désespéré de trouver un nouvel équilibre dans sa pratique.

Crédit photo © Les films du poisson

Commenter cet article

Jy2m 30/01/2021 18:08

La psychologie n’est pas une science mais une imposture mais notre société est si bête que, ne sachant que faire dans un certain nombre de cas comme lors de catastrophes, elle a inventé le « soutien psychologique » et fait donc appel à des charlatans que l’on appelle des psychologues qui sont payés pour écouter les gens et leur dire quelques bêtises. On a donc récemment octroyé un chèque aux étudiants connaissant des difficultés pour qu’ils aillent voir un psy, on a peuplé les maisons de retraite de psychologues et maintenant on nous propose de visionner une série où l’on peut voir en action ces charlatans recevant dans leur cabinet des gogos qui se sont laissé convaincre que cela servait à quelque chose. Mais non cela ne sert à rien.

loury 13/02/2021 03:18

je ne crois pas que quelqu'un pourrait vous convaincre que certaines personnes anxieuses, prises dans des conflits conscients et inconscients ont "BESOIN" de parler à quelqu'un de "neutre" qui puisse éclairer ces personnes grâce aux hypothèses de compréhension qu'il formule à propos des traumatismes. La parole est un vrai soin dans ce cas là.... et libère...Le psychisme est complexe et différent chez chacun...Comprendre les mécanismes que nous reproduisons à notre insu et nous font souffrir....c'est un vrai travail....qui demande une part active de nous même et qui libère. Vivre heureux et quand même plus agréable ...Mais si vous n'y "croyez" pas tant pis pour vous...Vous pouvez rester avec vos certitudes et croyances.

Alienor 05/02/2021 13:40

Quel dommage de voir les choses sous cet angle. Comment gérez vous vos peines ou vos angoisses voire vos drames personnels ? Quand on a mal au dents un dentiste nous soigne, quand on est dans une détresse on peut avoir besoin d'une aide, d'une écoute, d'un soutien, d'un medicament. Tout le monde n'est pas aussi fort que vous sans doute.