Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 03/03 6h59

Ce mercredi 3 mars, ARTE propose une soirée spéciale Claude Sautet avec le film Un coeur en hiver suivi d'un portrait inédit de ce cinéaste et scénariste.

À 20h55, rediffusion du film Un coeur en hiver, réalisé en 1992.

Avec Emmanuelle Béart, Daniel Auteuil, André Dussollier, Élisabeth Bourgine, Brigitte Catillon.

César 1993 du meilleur réalisateur et du meilleur second rôle masculin pour André Dussollier. Lion d'argent 1992 du meilleur réalisateur.

Dans le milieu de la musique de chambre classique, le coeur d'une violoniste virtuose balance entre deux luthiers. Maxime est artisan dans l’atelier de lutherie de son ami Stéphane. Il est épris de la belle Camille, violoniste passionnée de Ravel, avec qui il commence une nouvelle vie. Mais une troublante intimité s’établit entre la jeune femme et Stéphane, intriguée par son mutisme et son indifférence.

À 22h40, portrait inédit, Claude Sautet, le calme et la dissonance.

Un documentaire de Amine Mestari, écrit avec Thomas Boujut. Commentaire dit par Charles Berling.

"J'étais un enfant timide", confie-t-il. Ce tempérament introverti l'a rendu observateur. Né à Montrouge, Claude Sautet (1924 - 2000) a grandi dans la classe moyenne, sujet de tous ses films, auprès d'une mère et d’une grand-mère drôles et cultivées. Son père, absent et volage, s'épanouit en tenant un bar, lieu de convivialité central dans sa filmographie. Au pensionnat, Sautet devient soliste à la chorale, s’éveillant à une sensibilité musicale qui façonnera sa direction d'acteur millimétrée.

Il débute au cinéma sous l'impulsion de Lino Ventura, avec Classe tous risques. Mais deux échecs consécutifs découragent ce grand anxieux. De 1968 à 1971, Claude Sautet, surnommé "le ressemeleur" par François Truffaut, retape les scénarios bancals. Il revient à la réalisation avec la complicité du scénariste Jean-Loup Dabadie, nouant une collaboration passionnée avec Romy Schneider et formant autour de lui une bande de truculents comédiens, de Piccoli à Montand.

Peintre subtil des années 1970-1980, Claude Sautet, revenu du stalinisme mais toujours à gauche, porte un regard lucide sur la société. Des Choses de la vie à Nelly et Monsieur Arnaud, ses films s'intéressent avant tout aux passions humaines et aux relations tumultueuses entre hommes et femmes.

Puisant son matériau dans des archives parfois inédites, ce documentaire donne la parole à Sautet et ses proches : Lino Ventura, Romy Schneider, Michel Piccoli, Patrick Dewaere… L'évocation de ses longs métrages permet de retracer les grands moments de sa vie. Le film se nourrit aussi d'enregistrements inédits de sa voix au charme bourru, de vidéos de ses tournages, d'interviews où il se livre avec l'authenticité des timides.

Crédit photo Un coeur en hiver © StudioCanal.

Crédit photo Claude Sautet © Production Goyaves.

Commenter cet article