Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 26/03 6h37

Soirée 100% Michel Audiard ce vendredi 26 mars sur Paris Première, avec deux films et un documentaire inédit.

En première partie de soirée, vers 20h55, place à la comédie Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages (1968).

Rita est une jeune fille belle, bavarde, un brin délurée et très attirée par l'argent ! Surtout quand il s'agit de lingots d'or. Mais elle est entourée par des gangsters malfaisants qui ne font que la dépouiller. Entre Charles le Téméraire et Fred l'Élégant, elle risque de finir sur la paille ! Rita fait alors appel à sa tante « Léontine-La-Flingueuse », qui inspira autrefois la terreur dans le monde des truands. La vieille dame décide de prendre les choses en mains... 

Avec Françoise Rosay (Léontine), Bernard Blier (Charles), Marlène Jobert (Rita), André Pousse (Fred)...

Soirée spéciale Michel Audiard ce vendredi sur Paris Première.

À 22h25, documentaire inédit de Sylvain Perret. Gaumont a ouvert ses archives et révélé certaines pièces méconnues de la carrière de l'auteur. « Le Terminus des prétentieux » (un titre imaginé pour nombre de ses projets inaboutis) revient, à travers témoignages inédits, images rares et curiosités diverses, sur la vie et l'œuvre de l'un des dialoguistes les plus inventifs et les plus prolifiques du cinéma français du siècle dernier. 

Puis. à 23h40, rediffusion de la comédie Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais...elle cause ! avec Annie Girardot, Bernard Blier, Mireille Darc, Jean Carmet, Sim. Germaine est une femme de ménage vulgaire et bavarde qui travaille pour trois employeurs : un pervers qui a tué un caissier, une courriériste du cœur qui s'apprête à épouser un comte fortuné et le directeur d'un patronage qui se travestit la nuit. Chacun va faire chanter l'autre en profitant des indiscretions de Germaine. Mais c'est cette dernière qui en tirera le plus de bénéfices, au terme de rebondissements rocambolesques...

Crédit photo © Gaumont.

Commenter cet article