Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 12/04 15h30

 

franceinfo a créé le « Prix du Jeune Reporter » pour récompenser le meilleur étudiant-journaliste. Le gagnant intégrera la rédaction radio de franceinfo pour un stage de deux mois.

Pendant tout le mois de mars, en collaboration avec La Conférence des écoles de journalisme (CEJ), franceinfo a ouvert son antenne à 40 étudiants répartis dans les 14 écoles de journalisme reconnues par la profession. Ces journalistes en formation ont proposé des reportages d’1min30 sur le quotidien de leur génération : leurs préoccupations, difficultés, initiatives... tout en partageant leur regard sur la société.

Une pré-sélection parmi les 40 reportages diffusés a été réalisée au sein des 14 écoles de journalisme, en concertation avec franceinfo, pour désigner le meilleur étudiant-reporter de chaque établissement dont le travail sera présenté au jury du « Prix du Jeune Reporter ».

Les étudiants-reporters sélectionnés :

  • Louis Augry, du CELSA à Paris, pour son reportage sur les immeubles délabrés à Paris.
  • Mona Delahais, de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Lannion, pour son reportage sur la vaccination des sans-abris.
  • Paola Guzzo, de l’Institut Français de Presse (IFP) à Paris, pour son reportage sur les écoles de cuisine.
  • Laura Laplaud, de l’Ecole de Journalisme et de Communication d’Aix Marseille (EJCAM), pour son reportage sur les collectes en discothèques pendant la crise.
  • Jeanne Maisiat, de l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA), pour son reportage sur les étudiants étrangers en échange France en temps de crise sanitaire.
  • Lou Momège, de l’Ecole de journalisme de Grenoble (EJdG), pour son reportage sur les difficultés de la formation en CAP Cuisine en temps de crise.
  • Philippine Oisel, du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme (Cuej) à Strasbourg, pour son reportage sur le port du masque dans les crèches.
  • Zoé Pallier, de l’Ecole de journalisme de Sciences-Po à Paris, pour son reportage sur les troubles du comportements alimentaires.
  • Sophie Podevin, de l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT), pour son reportage sur le concours “Ma thèse en 180 secondes”.
  • Juliette Prigent, de l’Ecole de journalisme de Toulouse (EJT), pour son reportage sur les restaurants galeries d’art.
  • Selma Riche, de l’Institut Pratique du Journalisme de l’Université Paris-Dauphine, pour son reportage sur la manifestation de soutien à Julie, victime de viol.
  • Anne-Lyvia Tollinchi, de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) à Lille, pour son reportage sur les violences sexuelles en Corse.
  • Alexis Vergereau, du Centre de Formation des Journalistes (CFJ) à Paris, pour son reportage sur les librairies sauvées.
  • Dorian Vidal de l’Ecole de Journalisme de Cannes, pour son reportage sur la recrudescence des addictions en temps de crise.

Présidé par Jean-Philippe Baille, directeur de franceinfo, les jurés du "Prix franceinfo du jeune reporter" sont Marie Bernardeau (journaliste, présentatrice du 14h/17h), Salhia Brakhlia (journaliste, co-présentatrice du 8.30 franceinfo), Frédéric Carbonne (journaliste, présentateur du 12h/14h), Estelle Cognacq (directrice de la rédaction), Franck Cognard (journaliste et rédacteur en chef du "club des jeunes reporters"), Antoine Chuzeville (président de la Comission Paritaire Nationale pour l'Emploi des Journalistes (CPNEJ), Laurence Jousserandot (directrice de l'antenne), Matthieu Mondoloni (directeur adjoint de la rédaction) et Farida Nouar (reporter).

Le Prix franceinfo du Jeune Reporter a été révélé ce lundi 12 avril. Il est attribué à Philippine Oisel, étudiante en 2e année de spécialité radio au CUEJ de Strasbourg, pour son reportage sur les conséquences du port du masque sur l’apprentissage des bébés en crèche. Le jury a souhaité récompenser la qualité d‘écriture et de construction du reportage de Philippine Oisel, qui a su mettre en lumière un sujet majeur jusqu’alors peu traité dans les médias. L’ensemble des membres du jury salue la richesse des témoignages présentés dans le reportage qui permettent d’apporter un véritable recul sur le sujet.

Le jury a également tenu à attribuer une mention spéciale à Anne-Lyvia Tollinchi, de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) à Lille, pour son reportage poignant sur les violences sexuelles en Corse.

Commenter cet article