Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 26/05 6h42

 

Depuis 60 ans, la population d’animaux sauvages a diminué de moitié sur le globe. En France, une espèce de mammifère sur trois est menacée, et seul 1 % du territoire est encore à l’état sauvage.

Réintroduction de loups, d’ours, de lynx, libre évolution et protection stricte de territoires : face à cette extinction massive de la biodiversité, les initiatives de réensauvagement, le plus souvent citoyennes, se multiplient. Pour autant, la situation reste fragile et souvent explosive.

Ce mercredi 26 mai à 23h25 sur France 3, pour le magazine Réseau d'enquêtes, Charles-Henry Boudet nous emmène en Lozère et dans la Drôme, au plus près de ces hommes et de ces femmes qui vouent leur vie à la préservation de la nature et des écosystèmes, à la sauvegarde des espèces et de l’avenir de tous. Son enquête commence sur le plateau du causse Méjean, en Lozère, à la découverte d’une merveille : le petit cheval sauvage de Przewalski, sauvé de l’extinction par une poignée de passionnés.

Invités :

  • Florian DROUARD • Responsable de la réintroduction du cheval de Przewalski • Association Takh
  • Sébastien CARTON DE GRAMMONT • Responsable du centre d'élevage du cheval de Przewalski • Association Takh
  • Béatrice et Gilbert COCHET • Administrateur de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) Yannick OSTY • Responsable du parc aux loups du Gévaudan
  • Alain POUGET• Responsable de la coordination rurale (07)
  • Jean David JULIEN • Eleveur de brebis en Lozère
  • Christophe ALDROVANDI • Responsable du parc des bisons d’Europe
  • Sandrine SERRET • Responsable de la réserve des bisons d’Europe Agneaux

Reportages :

  • Lozère, terre d’asile des chevaux de Przewalski
  • Immersion dans la réserve de vie sauvage des deux lacs
  • Retour de la vie sauvage en ville : leurre ou réalité ?
  • Le retour mouvementé de l’ours dans les Pyrénées
  • Une vie au service de la sauvegarde du lynx

Commenter cet article

Mado 15/05/2021 09:56

Parler dans votre texte de présentation de réintroduction du loup est pour le moins maladroit et malhonnête...depuis novembre 1992 et leur arrivé dans le Mercantour, personne n'a pu apporter la moindre preuve à cette affirmation de certains politiques et des opposants les plus farouches. Au contraire aujourd'hui tout démontre qu'il s'agit d'un retour naturel à partir de la population Italienne.