Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 02/06 6h45

Présenté par Carole Gaessler ce mercredi 2 juin à 21h05 sur France 3, le magazine Des racines et des ailes.

Entre le cap d’Antibes et les calanques de Marseille, les sentiers du littoral cheminent le long des sites les plus spectaculaires de la côte méditerranéenne et offrent un regard inédit sur le patrimoine provençal.

Au sommaire :

  • Chaque jour, le Frère Vincent emprunte le sentier littoral de l’île Saint-Honorat pour rejoindre un chantier de restauration exceptionnel : celui de la tour-monastère de l’Abbaye de Lérins, un monument unique au monde édifié à partir de la fin du 11e siècle. Les moines de Saint-Honorat veillent encore aujourd’hui sur ce patrimoine naturel et architectural marqué par seize siècles d’histoire.
  • Dans les environs de Toulon, l’architecte Sylvie Becker s’intéresse à un patrimoine populaire qui a conquis le littoral méditerranéen : les cabanons de pêche. Apparus au début du 20e siècle, ces cabanons se transmettent de génération en génération. Au fil du temps, ils ont été aménagés et forment aujourd’hui de véritables petits hameaux.
  • Au cœur du Parc national des Calanques, le professeur Nardo Vicente se bat contre les pollutions marines en Méditerranée. À 84 ans, il continue de plonger régulièrement pour mesurer l’état de santé des espèces sous-marines. Il est également le directeur scientifique de l’Institut océanographique Paul-Ricard, installé sur l’île des Embiez, où il forme de jeunes scientifiques à la préservation des fonds marins méditerranéens.
  • À Vallauris, l’agrumiculteur Jean-Noël Falcou et quelques producteurs ont fait renaître la production des fleurs de bigaradiers, ou fleurs d’orangers amers. Ces fleurs produisent une huile essentielle, le neroli, qui intervient dans la composition des plus prestigieux parfums au monde. Aujourd’hui, ils travaillent aux côtés de la maison Chanel et de Mul Aromatiques, un groupe familial spécialisé dans l'exploitation agricole et la transformation des plantes à parfum.
  • À l’ouest de Marseille, sur les sentiers du Rove, la famille Gouiran élève des chèvres du Rove depuis 17 générations, à l’endroit même où la race a été créée il y a 2 600 ans. La traite manuelle des 400 chèvres du troupeau représente à elle-seule près de 5 heures de travail quotidien. Franck et Marc Gouiran produisent un fromage de chèvre emblématique de la région : la brousse du Rove, qui a obtenu en juin 2020 son AOP, plébiscitée par les plus grandes tables de la région.

Crédit photo © Eclectic Productions.

Commenter cet article