Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le phare de Cordouan intègre la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Lors de sa 44e session en ligne et depuis Fuzhou (Chine), le Comité du patrimoine mondial a inscrit cinq sites culturels, dont un bien transnational sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ces sites se trouvent en Allemagne, en Arabie saoudite, en Autriche, en Belgique, en France, en Italie, en République tchèque et au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord.

Les sites suivants ont été inscrits hier :

  • Arabie saoudite — Aire culturelle de Ḥimā.
  • Allemagne / Autriche / Belgique / France / Italie / Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord / Tchéquie (la) — Les grandes villes d’eaux d’Europe. Le site transnational des grandes villes d’eaux d’Europe comprend 11 villes situées dans sept pays européens : Bad Ems (Allemagne) ; Baden-Baden (Allemagne) ; Bad Kissingen (Allemagne) ; Baden bei Wien (Autriche) ; Spa (Belgique) ; Vichy (France) ; Montecatini Terme (Italie) ; Ville de Bath (Royaume-Uni) ; Franzensbad (Tchéquie) ; Karlovy Vary (Tchéquie) ; et Marienbad (Tchéquie). Toutes ces villes se sont développées autour de sources d’eau minérale naturelles. 
  • France — Le phare de Cordouan. Le phare de Cordouan s’élève sur un plateau rocheux peu profond de l’océan Atlantique situé à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, dans un environnement dangereux et inhospitalier. Construit avec des blocs de calcaire blanc entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle, il fut conçu par l’ingénieur Louis de Foix et remanié par l’ingénieur Teulère à la fin du XVIIIe siècle. Chef-d’œuvre de la signalisation maritime, la tour monumentale de Cordouan est décorée de pilastres, de colonnes, de modillons et de gargouilles. Il représente les grandes phases de l’histoire architecturale et technologique des phares et fut construit avec l’ambition de perpétuer la tradition des phares célèbres de l’Antiquité, témoignant de l’art de la construction des phares pendant une période de développement de la navigation, quand les phares avaient un rôle important en tant que marqueurs territoriaux et dispositifs de sécurité. Enfin, son exhaussement à la fin du XVIIIe siècle et les modifications apportées à sa lanterne témoignent des avancées scientifiques et technologiques de l’époque. Ses formes architecturales se sont inspirées des modèles antiques, du maniérisme de la Renaissance et du langage architectural spécifique de l’institut de formation d'ingénieurs français, l’École des ponts et chaussées.
  • Allemagne — La Mathildenhöhe à Darmstadt.
  • Italie — Cycles de fresques du XIVe siècle à Padoue.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article