Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 5/07/2021 10H30

Ce lundi, ARTE consacre sa soirée au cinéaste Marcel Carné.

À 20h55, Hôtel du Nord, d'après le roman d'Eugène Dabit, avec Arletty, Louis Jouvet, François Périer, Bernard Blier, Jean-Pierre Aumont, Paulette Dubost (Version restaurée).

Sur les bords du canal Saint-Martin, un jeune couple demande une chambre à l'Hôtel du Nord. Ces deux désespérés y ont l’intention de mettre fin à leurs jours...

Avec l’inoubliable « gueule d’atmosphère » d’Arletty, un hommage au Paris des années 30 où le petit peuple vit à l’hôtel, huis clos exigu où les ouvriers et les éclusiers frôlent les marlous, les proxénètes et les filles qui reviennent de nuits blanches…

Puis à 22h30, Le drôle de drame de Marcel Carné. Un documentaire inédit de François Aymé, avec la voix de Grégory Gadebois.

Né en 1906 dans le quartier populaire des Batignolles à Paris, Marcel Carné tourne Jenny en 1936, son premier film qui marque la naissance de son tandem avec Jacques Prévert : Drôle de drame, Le quai des brumes, Le jour se lève, Les visiteurs du soir, Les enfants du paradis… Dans la France du Front populaire, la virtuosité du réalisateur influencé par l’expressionnisme, les mots du poète frondeur et la gouaille de Jean Gabin et d’Arletty, s’unissent pour forger le réalisme poétique. Mais quelques années plus tard, le cinéaste devient la cible des jeunes loups de la Nouvelle Vague qui le condamnent aux oubliettes... Le passionnant portrait d’un hypersensible qui dut composer avec son homosexualité, et qui malgré son brio fut longtemps relégué dans l’ombre de ses acteurs et de Prévert.

Crédit photo © Roger Kahan.

Commenter cet article