Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lynchage sur les réseaux sociaux : téléfilm inédit et document ce lundi soir sur France 2.

Jugé sans justice, téléfilm inédit, est proposé ce lundi 11 octobre en première partie de soirée.

Gustavo, mari et père de famille « parfait », devait ce jour-là vivre son heure de gloire professionnelle. Mais cette journée tant attendue se transforme en cauchemar : il est placé en garde à vue pour tentative d’enlèvement sur mineure et homicide volontaire. Gustavo est-il coupable ? Claire, la victime présumée, poste son histoire sur les réseaux sociaux. Gustavo et sa famille entrent dans la spirale de la vindicte populaire tandis que la justice se heurte au tribunal de la rumeur…

Interprètes :

  • Yannick Choirat (Gustavo Santini),
  • Ophélia Kolb (Sophie Santini),
  • Emmanuel Salinger (Commandant Defils),
  • Justine Lacroix (Claire Dalmas),
  • Anne Benoit (Maître Synthes),
  • Mathieu Capella (Martin Santini),
  • Edéa Darcque (Lieutenante Broussy),
  • Olivier Chantreau (Lieutenant Lagoutte),
  • Sophie Duez (Béatrice),
  • Salomé Partouche (Estelle Vivien).

Adapté du roman Est-ce ainsi que les hommes jugent ? de Mathieu Ménégaux.

Scénario, adaptation, dialogues, Isabel Sébastian Collabora.

Réalisé par Lou Jeunet.

À 22h40, documentaire Les réseaux de la colère, présenté par Marie Drucker.

Elle se nichait autrefois dans les méandres du Net : elle envahit désormais notre quotidien sur les réseaux sociaux. Protéiforme, omniprésente, la haine 2.0 détruit des vies et divise peu à peu nos sociétés contemporaines. Pourtant, elle n’était pas programmée au début d’Internet. Qu’est ce qui a changé ?

Ce film interroge le cocktail toxique qui nourrit la haine 2.0, à travers des portraits croisés d’usagers dont les convictions justifieraient, selon eux, la banalisation de l’insulte et de l’invective sur les réseaux. Il met en perspective les usages de l’industrie du numérique qui, par ses algorithmes, surexpose des contenus mensongers ou dangereusement extrémistes, restés confidentiels sans l’aide de la technologie. Suivant cette dynamique, nos sociétés occidentales se fracturent et se polarisent : quelle responsabilité portent les réseaux sociaux dans ce phénomène ? Est-il encore possible d’endiguer la violence virtuelle sans nuire à la liberté d’expression ?

Un 52' écrit et réalisé par Hélène Lam Trong.

Crédit photo © Cinétévé

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article