Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Misha et les loups : Une mystification décryptée dans un documentaire d’investigation, sur ARTE.

Lorsque, à la fin des années 1990, l’éditrice Jane Daniel entend Misha Defonseca la raconter sur les ondes d’une radio locale du Massachusetts, elle se souvient en avoir pleuré. Pétulante sexagénaire, Misha a attendu plus d’un demi-siècle avant de narrer l’épopée qu’elle dit avoir vécue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Originaire de Bruxelles, elle a 7 ans lorsque ses parents sont arrêtés et déportés. Pour les retrouver, elle affirme avoir parcouru, seule et à pied, quelque 3 000 kilomètres vers l’est à travers les forêts dans l’Europe occupée par les nazis, grâce à la protection d’une meute de loups.

Au-delà de son émotion, Jane Daniel, propriétaire d’une petite maison d’édition, entrevoit aussi la possibilité d’un futur best-seller. Sorti aux États-Unis en 1997, Misha: A Memoir of the Holocaust Years ne connaît pas d’abord l’engouement espéré, et s’écoule à moins de 6 000 exemplaires. En revanche, une vingtaine d’éditeurs européens en achètent la traduction ; et quand les studios Disney se déclarent intéressés pour porter le livre à l’écran, la machine médiatique commence à s’emballer.

La vedette du talk-show américain Oprah Winfrey prépare une émission en direct avec Misha Defonseca. Mais, coup de théâtre, cette dernière décline l’invitation au dernier moment. Mécontente du montant de ses royalties, elle dénonce son contrat éditorial et porte l’affaire en justice. Condamnée en 2001 à lui verser 22 millions de dollars, Jane Daniel est ruinée : “J’étais la méchante qui exploitait une pauvre rescapée de la Shoah”, se souvient-elle.

Sous le choc, l’éditrice entreprend alors de faire vérifier le récit qu’elle a publié comme une auto-biographie. Peu de temps après la sortie du film attendu, en 2007 (Survivre avec les loups, de la Française Véra Belmont), elle rend publique une autre version de l’histoire...

Comment est-on passé de l’aventure exceptionnelle d’une enfant juive prise dans la tourmente de la Shoah, racontée à l’écrit, puis au cinéma, à la stupéfiante révélation d’une supercherie commise par une femme meurtrie par son histoire familiale ?

Décortiquant les étapes de l’affaire, de sa genèse à la publication de preuves infirmant les allégations de Misha Defonseca, née Monique De Wael en 1937 dans une famille catholique, un documentaire diffusé ce mardi à 22h15 sur ARTE (ou visible ci-dessous) réunit l’essentiel de ses protagonistes, à l’exception de la principale intéressée.

Amie proche, généalogiste, spécialiste des loups, enseignante psychologue, journaliste, historiens... : ceux qui ont voulu croire comme ceux qui ont douté éclairent de leurs témoignages cette passionnante enquête d’investigation historique, menée à la manière d’un thriller, qui interroge à la fois les résonances des traumas de l’enfance et notre crédulité face à la manipulation.

Documentaire de Sam Hobkinson.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article