Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terroirs d’excellence entre Beaujolais et Lyonnais ce mercredi dans Des racines et des ailes.

Terroirs d’excellence entre Beaujolais et Lyonnais ce mercredi 1er décembre dans Des racines et des ailes. Un rendez-vous présenté par Carole Gaessler, à 21h05 sur France 3.

Frédéric Berne, un jeune viticulteur, a un rêve un peu fou : que son vignoble devienne le 11e cru classé du Beaujolais. II est installé depuis six ans au village de Lantignié. Pour monter en gamme, il a créé un collectif et mise sur l’entraide entre les vignerons de son village.

Le château de la Chaize, surnommé le Petit Versailles du Beaujolais, est l’un des plus beaux châteaux viticoles de la région. Pour rivaliser avec les grands domaines français, Boris Gruy remplace progressivement ses foudres, les immenses tonneaux de sa cave. Nous le suivons jusqu’à un atelier d’excellence, où ils sont fabriqués de façon artisanale.

Jean Mône, maître verrier, travaille pour des monuments prestigieux, comme le monastère royal de Brou. Il nous emmène dans la seule verrerie française qui fabrique encore des verres soufflés à la bouche. Un travail fascinant qui consiste à transformer une boule de verre en fusion en une plaque de verre. Enfin, nous le suivrons sur un chantier d’exception : la restauration de la grande verrière de la coupole des Galeries Lafayette à Paris.

À Lyon, Marie-Olivia de Fougeroux et Carole Damour travaillent pour l’une des plus anciennes manufactures de soierie de France. Elles supervisent la fabrication de tissus haut de gamme et de tissus historiques dans un atelier de la Croix Rousse. Là, des soyeuses confectionnent à la main des tissus de velours ciselés rehaussés de fils d’or, ainsi que la réplique du tissu de la chambre de la Reine choisi par Marie-Antoinette à Versailles.

Les bouchons lyonnais sont une véritable institution. Des chefs se battent pour perpétuer cette cuisine populaire qui tend à disparaître. Le chef Olivier Canal a repris un célèbre bouchon lyonnais, dans lequel il propose une cuisine riche et généreuse, à base d’abats et de cochonnailles.

Au domaine Melchior Philibert, une maison des champs du XVIIe siècle, l’ethnobotaniste Stéphane Crozat retrouve des variétés de légumes anciennes et les expérimente pour savoir si elles possèdent de bonnes qualités nutritionnelles et si elles peuvent résister au réchauffement climatique.

Un film de Lucile Bellanger.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article