Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un appel aux dons pour préserver le Grand Rocher du Parc zoologique de Paris.

Emblème du Parc zoologique de Paris depuis sa création en 1934, le Grand Rocher est aujourd’hui fermé au public pour des questions de sécurité et nécessite des travaux importants. Le Muséum national d’Histoire naturelle lance une campagne d’appel aux dons avec le soutien de la Fondation du patrimoine, pour aider à financer la première étape du renouveau de cet édifice historique : la réhabilitation du rez-de-chaussée, en vue d’accueillir de nouveau les visiteurs.

L’objectif de cette campagne est de récolter 100 000 euros, une somme nécessaire pour la réussite de ces travaux ambitieux, dont le coût est estimé jusqu’à environ 900 000 euros, est-il communiqué.

"L’emblème historique du Parc zoologique de Paris Le Grand Rocher a été conçu par l’architecte Charles Letrosne en 1934 dès la création du Parc zoologique de Paris, un site du Muséum national d’Histoire naturelle. Abritant un château d’eau qui alimente le zoo pour l’entretien des bassins, ce monument emblématique trônant à 65 mètres de haut est constitué d’une armature métallique recouverte par du béton projeté. Initialement les visiteurs pouvaient accéder au sommet par les escaliers ou un ascenseur. Mais l’édifice fut fermé au public en 1982, pour cause d’usure et de vétusté. Après une période de travaux débutés en 1994, il fut de nouveau accessible en 1997. En 2008, c’est le zoo dans son ensemble qui ferme temporairement ses portes pour un réaménagement total.

Le Parc zoologique de Paris est un des premiers au monde à avoir été entièrement rénové. Après 27 mois de travaux, c’est un zoo métamorphosé qui ouvre de nouveau au public en 2014, avec 5 biozones représentant toute la richesse de la biodiversité animale et végétale, avec notamment une grande plaine africaine où cohabitent les girafes, les grands koudous et les autruches, et une serre tropicale de 4000m2 accueillant des espèces endémiques de Madagascar et d’Amazonie-Guyane.

Lors de cette réouverture, le Grand Rocher, même s’il a été conservé dans son intégralité, est resté fermé. il demeure néanmoins un symbole unique à préserver, car même s’il a connu un rafraichissement lors des premiers travaux en 1994, c’est bien le rocher original de 1934 que les visiteurs continuent d’admirer aujourd’hui."

La réhabilitation d’un tel édifice s’effectue sur le long terme et en plusieurs étapes. Cette première phase de travaux concernera exclusivement l’accès au rez-de-chaussée du monument. Actuellement fermé au public pour des questions de sécurité, des travaux de mise aux normes et le renforcement des dalles sont nécessaires afin d’accroître la capacité d’accueil et d’ouvrir à nouveau cet espace aux visiteurs. Les travaux pourraient, grâce au soutien des donateurs, commencer dès l’été 2022, pour une ouverture possible du rez-de- chaussée à l’horizon du deuxième semestre 2023. Ce lieu emblématique deviendrait alors un véritable espace de visite, pouvant accueillir des expositions ou autres événements durant toute l’année.

Cette campagne de financement participatif, soutenue par la Fondation du Patrimoine, est disponible depuis le 19 novembre 2021 sur le site www.fondation-patrimoine.org/78267. Les dons de particuliers ouvrent droit à une réduction d’impôts sur le revenu à hauteur de 66% du montant don (dans la limite de 20 % du revenu imposable), d’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75% du montant du don (dans la limite de 50 000 € – limite atteinte lorsque le don est de 66 667 €), ou de l'impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du montant du don (dans la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires). Les entreprises peuvent par ailleurs bénéficier d’avantages fiscaux spécifiques et de contreparties en termes de visibilité et de relations publiques. Pour toute contribution à partir de 20 euros, les donateurs pourront bénéficier d’un suivi privilégié de l’évolution des travaux dans une lettre d’information numérique avec photos et vidéos inédites. Selon le montant du don, ils profiteront d’autres avantages comme des cartes postales, un pass annuel permettant l’accès à tous les sites franciliens du Muséum national d’Histoire naturelle, jusqu’à une visite de chantier exclusive, pour vivre en direct les coulisses de la réhabilitation du Grand Rocher ! 

Crédit photo © Grandin - Muséum national d’Histoire naturelle

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article