Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France Télévisions annonce un budget à l'équilibre pour la 7ème année consécutive.

Ce mardi, le Conseil d’Administration de France Télévisions a approuvé un budget 2022 à l’équilibre sur son exploitation.

Ce budget, est-il communiqué, "traduit les priorités stratégiques et la poursuite de la modernisation de l’entreprise dans le contexte nouveau généré par deux années de crise sanitaire : le rôle de l’information de service public dans le débat démocratique, le développement des offres numériques, le renforcement de la proximité et de la visibilité des Outre-mer, une offre enrichie pour les enfants et les jeunes adultes, et le renouvellement de l'offre culturelle grâce notamment au maintien du canal 14".

En parallèle, souligne le groupe France Télévisions, poursuite de rigoureux efforts de gestion pour absorber, pour la 5ème année consécutive, une baisse des concours publics (- 14 M€) et les dépenses dues au maintien de France 4 et Culturebox.

Comm' :

France Télévisions poursuit sa gestion rigoureuse malgré la crise

Le budget 2022 intègre une nouvelle baisse des concours publics de 14 M€. Conformément à la trajectoire financière définie par le Gouvernement, le financement public alloué à France Télévisions a ainsi été réduit de 160 M€ depuis 2018. La gestion rigoureuse se poursuit et s’articulera en 2022 autour de 3 axes :

  • un objectif ambitieux en matière de ressources propres, notamment les ressources publicitaires et le développement de la production interne au sein de la filiale France tv Studio ;

  • une diminution des coûts de structure et les efforts de productivité : le budget 2022 intègre une nouvelle baisse des effectifs, portant à 937 la baisse des ETP au sein de l'entreprise enregistrée depuis 2015 ;

  • une optimisation de la programmation et de la production des programmes afin de financer le maintien du canal 14 en année pleine et de maintenir les investissements dans la création audiovisuelle et cinématographique à un très haut niveau (500 M€ / an).

La dotation exceptionnelle accordée dans le cadre du Plan de Relance (45 M€, répartis sur 2 exercices) permettra à l’entreprise de faire face aux divers surcoûts liés à la crise sanitaire, qui persisteront en 2022, à l'instar des dispositifs de protection et de production, le décalage d’événements sportifs et les impacts de la fermeture des salles de cinéma.

France Télévisions conforte ses grandes priorités stratégiques en 2022

Le budget 2022 permet à France Télévisions de poursuivre le déploiement de son plan stratégique afin :

  • d'accélérer la transformation numérique, pour améliorer l'expérience utilisateur et développer les offres de contenus de la plateforme France.tv notamment. Depuis 2018, les dépenses numériques auront été multipliées par 2, pour atteindre 200 M€ en 2022 ;

  • de renforcer la place de l'information, en année d'élection présidentielle ;

  • de consolider la qualité des contenus et renouveler l'offre culturelle, avec le maintien des investissements dans la création à hauteur de 500M€ par an ;

  • de développer l’offre de proximité avec une hausse du budget 2022 pour accélérer la régionalisation de France 3 et la visibilité des Outre-mer ;

  • d'enrichir les offres à destinations des enfants et des jeunes adultes.

France Télévisions maintient un résultat d’exploitation à l’équilibre pour la 7ème année consécutive

Au global, le budget 2022 affiche un équilibre d’exploitation positif, avant éléments non récurrents, pour la 7ème année consécutive. France Télévisions poursuit par ailleurs ses investissements pour accompagner la transformation stratégique de l’entreprise, en particulier le plan de recomposition des effectifs mis en place en 2019, et assurer la formation et la mobilité de ses collaborateurs.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article