Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ARTE célèbre ce soir le centenaire de Nosferatu le vampire, chef-d'oeuvre du cinéma muet.

Ce mercredi 9 mars, et dans la nuit du mercredi au jeudi, ARTE célèbre le centenaire de Nosferatu le vampire, de Murnau avec une soirée mercredi 9 mars composée d'un documentaire inédit sur ce chef-d’œuvre du muet qui contribua à établir les codes de l’épouvante, suivi de la diffusion en version restaurée du film, toujours aussi somptueux que terrifiant. 

À 22h50, "Nosferatu" – Un film comme un vampire.

`Documentaire de Erich Brinkmann et Michael Müller (Allemagne, 2021, 1h25).

Avec le jeu halluciné de Max Schreck dans le rôle-titre, une atmosphère angoissante et ses décors romantiques, cette géniale adaptation du Dracula de Bram Stoker tournée en 1922 pose les jalons d’un genre naissant : le cinéma d’horreur. Dès lors, le virus se réplique et mute, suscitant une véritable épidémie de vampires : au cinéma, avec le remake en couleur de Werner Herzog avec Klaus Kinski et Isabelle Adjani, ou le sensuel Dracula de Coppola, mais aussi dans la musique, les séries ou la culture populaire.

De Murnau à Herzog, et jusqu’à ses avatars modernes, le documentaire plonge dans la genèse de ce monument expressionniste dont il explore les thèmes et les influences. Une exploration malicieuse de la destinée d’une figure mythique du septième art, avec, pour guide, Nosferatu lui-même, annonce ARTE…

À 00h05 (sur arte.tv jusqu’au 07 avril,) Nosferatu le vampire (Nosferatu - Eine Symphonie Des Grauens).

Film de Friedrich Wilhelm Murnau d’après le livre de Bram Stoker, avec Max Schreck, Gustav von Wangenheim, Greta Schröder, Alexander Granach (Allemagne, 1922, 1h34, muet - Version restaurée, nouvelle partition d'Olav Lervik).

En 1838, Thomas Hutter est envoyé en Transylvanie chez le comte Orlock pour conclure une affaire et, malgré les mises en garde, décide de passer la nuit dans son sinistre château. Il ne tarde pas à constater que le propriétaire des lieux a un certain goût pour le sang...

Via ARTE : "Parmi les quelques 1 200 films que la figure du vampire a inspirés, Nosferatu est l’une des premières adaptations du mythe à l’écran, qui valut à Murnau la célébrité et un billet sans retour pour Hollywood. Peu d'acteurs égaleront par la suite le génial Max Schreck, tout à la fois monstrueux et misérable. Ce pilier du cinéma muet à l’esthétique ténébreuse et hallucinée, réalisé par l'un des cinéastes les plus inspirés de sa génération, avec Fritz Lang et Georg Wilhem Pabst, faillit pourtant disparaître. La veuve de Bram Stoker intenta en effet un procès pour plagiat à Murnau qui fut condamné à détruire toutes les copies... ces dernières continueront heureusement à circuler sous le manteau !"

Crédit photos © ZDF

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
G
C'est un documentaire sur Zemmour, non ?
Répondre
L
:))