Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L‘Association des journalistes du Bélarus lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2022.

L‘Association des journalistes du Bélarus (AJB) est lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2022, sur recommandation du jury international de professionnels des médias.

L‘Association des journalistes du Bélarus (AJB) a été créée en 1995 en tant qu'association non gouvernementale de travailleurs des médias, avec l’objectif de promouvoir la liberté d'expression et le journalisme indépendant au Bélarus. Elle rassemble plus de 1.300 journalistes associés, et est membre de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) et de la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ). En août 2021, à la suite de la perquisition par la police de ses bureaux au Bélarus, la Cour suprême du Bélarus a ordonné la dissolution de cette organisation, à la demande du ministère de la Justice.

« En décernant ce Prix à l’AJB, nous nous tenons aux côtés de tous les journalistes du monde qui critiquent, s'opposent et dénoncent les politiciens et les régimes autoritaires en communiquant des informations exactes et en favorisant la liberté d'expression. Aujourd'hui, nous les saluons et les félicitons. Nous trouvons le moyen de leur dire : nous sommes avec vous et nous admirons votre courage », déclare Alfred Lela, Président du jury international du Prix, et fondateur et directeur d'une organisation de presse albanaise.

« Depuis vingt-cinq ans, le Prix UNESCO/Guillermo Cano attire l'attention mondiale sur le courage des journalistes qui, à travers le monde entier, font preuve d’abnégation dans leur quête de vérité et de transparence. Une fois encore, leur exemple nous inspire et nous rappelle l'importance de veiller à ce que les journalistes, où qu’ils soient, puissent travailler librement et en toute sécurité », déclare Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

Cano Ce Prix, dont le montant s‘élève à 25 000 dollars, récompense les contributions exceptionnelles à la défense ou à la promotion de la liberté de la presse, en particulier face au danger. Il tient son nom de Guillermo Cano Isaza, journaliste colombien assassiné le 17 décembre 1986 à Bogota (Colombie), devant les bureaux de son journal El Espectador.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article