Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand remplacement, histoire d'une idée mortifère : un document produit par nova et diffusé sur LCP.

Créée il y a déjà 4 décennies par Jean-François Bizot, Nova Production a pendant des années suivi en images l’univers musical de Radio Nova avant de s’ouvrir à la production de documentaires et reportages (international, société et politique). En 2016, l'agence est reprise par Caroline du Saint, Cyprien d’Haese et Thomas Zribi qui développent des projets notamment pour France 2, ARTE, M6 et Netflix.

Nova Production, société du groupe média indépendant Combat présidé par Matthieu Pigasse, propose lundi soir, à 20h35 sur LCP, le document inédit Le grand remplacement, histoire d'une idée mortifère. Un 52 minutes réalisé par Nicolas Lebourg et Thomas Zribi.

"L’expression s’est imposée dans le paysage politique ces derniers mois. Éric Zemmour fait de la lutte contre le «grand remplacement» la base de son programme, les candidats Les Républicains débattent du niveau de priorité qu’il représente, les journalistes en font un objet d’interview, les instituts de sondage interrogent leurs panels représentatifs sur le sujet... Mais que veut dire «le grand remplacement» ? D’où vient cette idée ? Et surtout quelles sont les implications de son utilisation ?

Réalisé par Thomas Zribi et l'historien spécialiste de l'extrême droite Nicolas Lebourg, Le grand remplacement, histoire d'une idée mortifère donne des clés de compréhension historique et politique de ce concept en France et dans le monde occidental : la naissance de la peur d’un remplacement ethnique à l’époque coloniale, la création de théories complotistes pendant et après la Seconde Guerre mondiale, la version américaine traduite en «white genocide», le génocide blanc.

Le film raconte également comment la «fachosphère», constituée de petits groupes d’extrême droite, très actifs sur Internet, a tout fait pour mettre en avant l’expression «grand remplacement», inventée par l’écrivain sulfureux Renaud Camus il y a une dizaine d’années, avant qu’Éric Zemmour finisse de la rendre incontournable.

Ce documentaire se penche également sur la violence inhérente à l’idée d’un «grand remplacement» : ces dernières années, une vague d’attentats d’extrême droite a frappé l’Occident, nourrie par l’idée d’une menace contre «l’identité blanche»."

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
P
Je doute qu'ils soient allés filmer dans le 93 ou à Roubaix...<br /> Mais puisqu'il parait que les vagues d'attentats de ses dernières années sont d'extrême droite et pas du tout islamistes, on va récompenser cette propagande avec un beau boycott de LCP.
Répondre