Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Loire à vélo, avec Ismaël Khelifa ce samedi soir sur France 5.

Avec ses 900 km de voies sécurisées et balisées : voies vertes, pistes cyclables, routes à faible circulation, menant de Nevers à l’Atlantique, la « Loire à vélo » est un itinéraire cher aux amoureux de la « petite reine ».

À découvrir ce samedi 21 mai à 20h55 sur France 5. Un numéro d'Échappées belles, présenté par Ismaël Khelifa.

Tout au long du parcours, les cyclistes de la région – et d’ailleurs – sont invités à découvrir une nature préservée. Au fil des coups de pédale, ils s’immergent dans les paysages mais aussi dans l’histoire. Qualifiée de vallée des rois, avec ses prestigieux domaines (Chambord, Chenonceau, Angers, des ducs de Bretagne…), ou de jardin de la France, le Val de Loire est unique car en grande partie inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Quand on parle de la « Loire à vélo », il est essentiel d’évoquer le charme des villes et villages de charme qui s’égrainent en route. Les habitats troglodytiques, les vignes à flanc de coteaux, les îlots sauvages, et une gastronomie riche et gourmande, sont autant d’invitations à mettre un pied à terre.

Enfin, pas de « Loire à vélo » sans son fleuve… Il est le plus long de France, fort de ses 1 000 kilomètres, entre sa source en Ardèche et l’estuaire de Saint-Nazaire, où elle donne le nom de Loire-Atlantique en s’offrant à l’océan. C’est aussi le fleuve le plus sauvage de France où vivent saumons, loutres, castors, silures, angéliques des estuaires et bien d’autres espèces.

La Loire est aussi souvent considérée comme une frontière météorologique, on parle du nord ou du sud de la Loire. De l’Orléanais à la côte atlantique, Ismaël Khelifa enfourchera son vélo pour aller à la découverte des trésors de cette Loire à vélo qui réunit sur un seul et même itinéraire des familles autant que des passionnés, des nostalgiques ou encore des engagés dans la préservation de l’environnement.

Une Échappée faite de belles rencontres, d’immersions en nature, autant que de culture ! Comment agissent les locaux pour mettre ces trésors en valeur et encourager les voyageurs de passage à prendre le temps de les découvrir ? Par quel moyen se mobilisent-ils pour veiller à préserver le caractère sauvage des lieux malgré la fréquentation ? 

Crédit photo © L. Collechia - Bô travail !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article