Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le CNC lance un nouveau dispositif de soutien aux cinéastes du monde entier.

Le CNC, Centre National du Cinéma et de l'image animée, a annoncé à Cannes un nouveau dispositif de soutien aux cinéastes du monde entier en partenariat avec la Cité internationale des arts : Caméra Libre !

Dans sa tradition de terre d’accueil des artistes du monde entier fuyant les persécutions dans leurs pays pour des raisons politiques, religieuses, ethniques, ou autres, la France a toujours défendu la liberté et l’indépendance de la création. Depuis plusieurs années, le CNC s’engage aux côtés de cinéastes étrangers qui ont besoin d’un appui ou d’un refuge en France.

"Aujourd’hui, le CNC renforce son soutien aux cinéastes en exil, réfugiés ou empêchés de travailler dans leur pays par la création d’un programme public, Caméra libre ! Ce programme vise à leur donner des outils pour poursuivre leur démarche dans un cadre qui préservera leur liberté créative.

Chaque année ce sont entre 7 et 8 cinéastes qui pourront ainsi être accueillis et soutenus. Le dispositif s’adresse à des cinéastes qui développent un projet de long métrage (fiction, documentaire ou animation) à vocation internationale et qui, malgré leur talent et la reconnaissance internationale qu’ils ont pu obtenir pour leurs œuvres antérieures, sont confrontés à la censure, à la persécution ou à des violences politiques qui les mettent en danger, les empêchent de se consacrer à l’écriture de leur projet, ou rendent difficile la mise en réseau avec des partenaires potentiels pour financer celui-ci. "

Ce programme comprend une prise en charge du déplacement et du séjour, une bourse de vie ainsi qu’un accueil d’au moins 6 mois au sein de la Cité internationale des arts et dans des résidences d’écriture en région.

Cet accompagnement pourra se prolonger par des soutiens à l’écriture via un système de compagnonnage, des participations à des ateliers ou encore des rencontres professionnelles dans des festivals.

Les bénéficiaires de ce programme seront sélectionnés sur dossier par une commission chargée de choisir les auteurs et projets prioritaires en fonction de critères artistiques et liés à la situation du candidat dans son pays.

La commission, qui se veut le plus souple possible, se réunira dès qu’une situation particulière l’exige.

« La France a toujours été l’amie, l’alliée, et parfois le refuge des cinéastes du monde entier. Face à une situation qui se dégrade dans de nombreux pays, il nous est apparu essentiel de renforcer notre soutien auprès de ces créateurs qui vivent déjà un exil intérieur puisqu’ils sont confrontés à la censure, à la persécution ou à des violences dans leur propre pays » déclare Dominique Boutonnat, président du CNC.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article