Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France Télévisions et ARTE rendent hommage à Jean-Louis Trintignant (mise à jour des déprogrammations).

âgé de 91 ans, un des doyens du cinéma français s'en est allé. Sa famille annonce à l'AFP le décès du comédien Jean-Louis Trintignant. Il est parti "paisiblement", entouré de ses proches.

France 3 rend hommage à Jean-Louis Trintignant en lui consacrant une soirée spéciale ce vendredi.

21h10 : Un Jour / un destin. Trintignant l'insaisissable, réalisé par Alexis de La Fontaine.

"Acteur discret, distant, mais déterminé, Jean-Louis Trintignant a, au cours de sa longue carrière, joué les jeunes premiers romantiques, rivalisant avec Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, mais aussi les sombres cyniques. Il est devenu devant la caméra des plus grands réalisateurs un personnage emblématique du cinéma des années 1960 et 1970. Pour le reste, il a entretenu le mystère, se réfugiant derrière le masque de l’acteur énigmatique, taiseux et solitaire. Et pourtant, l’homme a connu une vie tumultueuse marquée par des drames intimes, la fascination pour la vitesse et la mise en danger, l’amour de la nature, de la poésie, du jeu et du texte".

Ce portrait de la collection Un jour / un destin raconte la vérité d’une personnalité insaisissable. Ce film se terminera par un entretien exclusif de Jean-Louis Trintignant accordé à Laurent Delahousse en 2018.

23h05 : Un homme et une femme (1966). Rediffusion du film culte de Claude Lelouch, avec Jean-Louis Trintignant, Anouk Aimée et Pierre Barouh. Palme d'Or au Festival de Cannes 1966. Une script-girl inconsolable depuis la mort de son mari cascadeur, rencontre à Deauville un coureur automobile dont la femme s'est suicidée par désespoir. Ils s'aiment, se repoussent, se retrouvent et s'aiment encore.

France 2 rediffuse dimanche à 13h20 La France de Jean-Louis Trintignant, un portrait présenté par Laurent Delahousse.

"Jean-Louis Trintignant, entre ombre et lumière, discrétion et succès, dans ce portrait de l’enfant chéri du cinéma français, signé Morgane du Liège, Benoît Viudès, Frédéric Poussin et Marine Suzzoni, annonce France Télévisions. "Il a notamment connu la consécration internationale avec Et Dieu… créa la femme en 1956, Un homme et une femme en 1966 et a tourné dans plus de 130 films avec les plus grands réalisateurs. Le magazine "13h15 le dimanche" est allé sur les lieux qui ont marqué la vie du comédien : Uzès, Saint-Tropez, Belle-Ile-en-Mer, le circuit des 24 Heures du Mans, et le Gard où il s’est aujourd’hui réfugié. Des femmes et des hommes qui ont partagé sa vie sont racontés par sa famille et ses amis les plus proches : Claude Lelouch, Nadine Trintignant, son petit-fils Roman, le fils de Marie Trintignant..."

ARTE rend hommage au comédien Jean-Louis Trintignant qui vient de disparaître en proposant dès maintenant sur arte.tv : Le Combat dans l'île d'Alain Cavalier, l'étonnant premier film du réalisateur porté par le couple Jean-Louis Trintigant et Romy Schneider, et le magazine Blow up qui porte un regard original sur la carrière de cette immense figure du cinéma.

Mercredi 22 juin, à 20h55, ARTE proposera la version restaurée du film Le train. De Pierre Granier-Deferre d'après le roman de Georges Simenon, avec Jean-Louis Trintignant, Romy Schneider, Nike Arrighi, Régine.

Mai 1940. Alors que la Wehrmacht s’apprête à fondre sur la France, Julien Maroyeur, réparateur de radios dans l’est du pays, décide de fuir avec sa famille. À la gare, il est séparé de sa femme, envoyée en première classe avec leur fille. Julien fait le voyage dans un wagon à bestiaux bondé, où il croise le regard de la mystérieuse Anna… Par le prisme de l’intime, le cinéaste capte l’atmosphère incertaine de l’exode, entre bombardements mortels, pique-nique au bord de l’eau et fous rires collectifs affranchis des barrières sociales. Dans le rôle des deux amants de la débâcle, Jean-Louis Trintignant et Romy Schneider, un couple aussi émouvant que magnétique.

ARTE rediffusera mercredi à 22h35 Trintignant par Trintignant. Un documentaire de Lucie Cariès et Yves Jeuland (2021).

"Avec Delon et Belmondo, il a fait partie du trio d’acteurs français le plus sollicité par les metteurs en scène, en France et en Italie. Au cinéma, il a été l’anti-héros du Conformiste de Bernardo Bertolucci, le juge obstiné de Z de Costa-Gavras, le truand marginal de Regarde les hommes tomber de Jacques Audiard, mais aussi l’inoubliable amant d’Un homme et une femme de Claude Lelouch ou le bouleversant vieil époux d’Amour de Michael Haneke. Sur les planches, il a joué Shakespeare et Tennessee Williams, lu, avec sa fille Marie, Prévert et Apollinaire, ces poètes qui, à l’adolescence, lui ont donné le goût des mots et de la scène. Quand, après des petits rôles, Roger Vadim le dirige en 1956 dans Et Dieu… créa la femme, le débutant au sourire timide crève l’écran. Après Brigitte Bardot, avec laquelle il a une courte idylle, l’acteur partage l’affiche avec les plus grandes actrices, de Jeanne Moreau à Anouk Aimée, de Fanny Ardant à Emmanuelle Riva et, bien sûr, Romy Schneider, dont il tombe amoureux sur le tournage du Train de Pierre Granier-Deferre… Des années de jeunesse à celles de la maturité, Trintignant, 90 ans aujourd’hui, se montre tour à tour malicieux, grave, enjôleur, inquiet et élégant toujours… Plongeant dans plus de soixante-dix ans d’archives, Lucie Cariès et Yves Jeuland retracent la carrière d’un comédien multirécompensé : Ours d’argent à la Berlinale en 1968 pour L’homme qui ment d'Alain Robbe-Grillet, Prix d’interprétation à Cannes l’année suivante pour Z de Costa-Gavras ou César du meilleur acteur en 2012 pour Amour de Michael Haneke. Au fil d’interviews et d’extraits de ses films, pièces et lectures, se dévoile derrière l’acteur l’homme marqué par les drames – la mort de ses deux filles, l’opprobre jeté sur sa mère, tondue à la Libération… – qui s’est réfugié dans une quête douce de beauté et les passions solitaires, des courses automobiles au poker, de l’amour de la poésie à la viticulture".

Crédit photo © Morgane Productions

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
Bonjour,<br /> Trintignant était un acteur formidable ,j'aurai aimer le voir jouer au théatre, certaines personnes ont de la chance de le voir jouer sur scène .
Répondre