Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bande-annonce de Un bon début, film documentaire projeté dès le 12 octobre dans les salles.

Bande-annonce de Un bon début, film documentaire projeté dès le 12 octobre dans les salles.

Un film de Xabi et Agnès Molia, frère et soeur.

Ils ont l’âge d’entrer en troisième et déjà une réputation d’irrécupérables. Pendant des mois, ils ont vécu loin du collège, en rupture presque totale avec la vie scolaire. À Grenoble, une classe unique en France du nom de « Starter » leur ouvre ses portes. Pendant cette année particulière, Un bon début suit leur adolescence, fragile et malmenée – mais dont le cours peut encore changer.

Xabi Molia dit que ce documentaire est né d'une rencontre qui s’est faite dans des circonstances très douloureuses, à l’enterrement d’un ami, Matthieu, tué au Bataclan. "Pendant la cérémonie, un autre de ses amis, Antoine, a pris la parole pour évoquer la mémoire du défunt. J’ai toute suite entendu chez lui ce que j’aimais tant chez Matthieu : de la droiture, de la modestie, et un métier d’enseignant vécu comme une vocation. Instituteur de formation, Antoine s’est spécialisé dans le soutien d’élèves en grande difficulté. Au début, c’est sans doute parce qu’il ressemblait à mon ami disparu que j’ai eu envie de mieux le connaître. (...) Chaque fois qu’il me parlait du travail accompli au sein de Starter, le dispositif dont il s’occupe à Grenoble, j’avais l’impression qu’il me racontait des scènes de film. Je suis parti deux jours là-bas pour voir cette classe au travail. J’ai été bouleversé par la personnalité des élèves, par l’intensité des échanges, et un certain sentiment d’urgence. Urgence de réparer, urgence de trouver des solutions à des situations de vie très préoccupantes. Au retour, j’ai dit à ma sœur : « Je crois qu’il y a un film »".

Bande-annonce de Un bon début, film documentaire projeté dès le 12 octobre dans les salles.

Implanté depuis 2012 dans le lycée professionnel Guynemer, à Grenoble, le dispositif public Starter accueille des élèves de 14-15 ans, qui habitent dans l’agglomération et sont en situation de décrochage scolaire. Ces élèves passent leur année de 3e sous la responsabilité d’un enseignant spécialisé, coordonnateur du dispositif, et de deux professeurs (français/anglais et mathématiques). Pendant cette année scolaire, les élèves effectuent dix semaines de stage dans le monde du travail, ce qui les aide à ébaucher un projet d’orientation professionnelle. Le dispositif articule donc étroitement les enseignements généraux et la découverte des métiers. Les enseignants s’efforcent par ailleurs de construire une relation éducative de confiance avec les adolescents. L’organisation pédagogique favorise l’écoute, l’expression ainsi que le développement d’une estime personnelle. Par ailleurs, les familles sont sollicitées, rassurées et mobilisées très régulièrement. Reconnu pour son caractère expérimental comme innovation pédagogique, le dispositif Starter est également un espace de recherche et de formation pour les professionnels de l’éducation et de l’enseignement public. À ce titre, il accueille régulièrement des étudiants stagiaires.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article