Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hugo Clément part à la rencontre de vignerons, ce lundi soir sur France 5.

Nouveau numéro du magazine Sur le front, ce lundi 19 septembre à 21 heures sur France 5.

Hélicoptères, câbles électriques chauffants, gasoil qui brûle au pied des vignes l’hiver… et en été, irrigation et crème solaire sur les feuilles ! Des viticulteurs sont prêts à tout pour sauver leur récolte après les phénomènes climatiques extrêmes de cette année. Hugo Clément part à la rencontre de nouveaux vignerons qui s’installent en Belgique ou en haut des montagnes et ceux qui plantent de nouveaux cépages plus adaptés à notre climat.

Parmi les séquences :

  • Les vins que l’on boit ont souvent 0,5 degré de plus d’alcool que ce qui est annoncé sur l’étiquette : c’est la tolérance légale en France et beaucoup de viticulteurs profitent de cette mansuétude pour afficher un vin moins alcoolisé qu’il ne l’est réellement. Une enquête, pour Sur le front, montre que certains vins dépassent cette limite légale. L’un d’eux, indiqué à 12,5 degrés d’alcool, est en réalité à plus de 13,45 degrés ! C’est une conséquence directe du réchauffement climatique ; les étés sont plus chauds, il y a plus de sucre dans le raisin et donc plus d’alcool dans nos bouteilles.
  • À Narbonne, les eaux usées de la ville servent désormais à irriguer les vignes. C’est une première en France ! Jusqu’à présent, il n’était pas question d’irriguer les vignes : ce sont des arbustes adaptés aux climats méditerranéens et il ne fallait pas dénaturer le goût du terroir. Le changement climatique pousse les viticulteurs à revenir sur cette tradition.
  • Vous découvrirez la plantation de nouvelles vignes en Belgique, au pays de la bière, sur un champ qui servait jusque-là de pâturage pour les vaches. Au domaine du Mont Guillaume, à 900 mètres d’altitude, on cultive aussi des vignes. Avec le réchauffement des températures, de nouvelles régions viticoles voient le jour.
  • Les vignes bourgeonnent de plus en plus tôt dans l’année et, désormais, le gel de printemps met en danger les récoltes. Certains domaines dépensent des fortunes et déploient des techniques ahurissantes pour sauver leurs raisins naissants. À tel point que les voisins se plaignent de gênes respiratoires à cause des fumées qui s’échappent des exploitations.

Crédit photo © Winter Productions.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article