Soirée Sigourney Weaver ce 5 juin : film et portrait inédit sur ARTE.

Connue pour avoir incarné, dans la franchise "Alien", le lieutenant Ellen Ripley, l’une des premières héroïnes de science-fiction, l’actrice Sigourney Weaver passe en revue sa brillante et éclectique carrière dans un document inédit diffusé ce mercredi 5 juin. À découvrir à 23 heures sur ARTE et disponible de nombreux mois sur arte.tv.

La soirée Sigourney Weaver débutera avec la programmation en première partie de soirée de Gorilles dans la brumes. Film de Michael Apted (États-Unis, 1988, 2h03mn, écrit par Anna Hamilton Phelan, Tab Murphy, d’après l’œuvre de Dian Fossey.

Avec : Sigourney Weaver, Bryan Brown, Julie Harris, John Omirah Miluwi, Iain Cuthbertson.

1966. Dian Fossey, jeune femme passionnée de zoologie, assiste à une conférence du professeur Leakey sur les gorilles de montagne. Plaidant sa cause avec ferveur, elle obtient d’être envoyée au Congo pour étudier pendant six mois cette espèce en voie de disparition. Mais le pays est en pleine guerre civile. Leakey repart, laissant Dian seule avec quelques porteurs et un guide, Sembagare, qui devient son ami. Après des débuts décevants, elle finit par rencontrer des groupes de gorilles et réussit à se faire accepter d’eux. Mais Dian entre bientôt en conflit avec les braconniers et leurs employeurs, notamment le Belge Van Veeten… 

Soirée Sigourney Weaver ce 5 juin : film et portrait inédit sur ARTE.

Concernant le portrait inédit, c'est un 53 minutes de Bärbel Merseburger-Sill.

Au cours d’un entretien tourné dans sa ville natale de New York, elle revient sur quatre décennies d’une carrière atypique, qui l’ont menée des drames aux comédies en passant par les blockbusters, et plaide pour la création de modèles inspirants pour la société.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article