Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laurent Fabius : "L'utilisation "berluskozyenne" des médias déséquilibre le système démocratique".




A lire sur ce lien une interview de Laurent Fabius par le Nouvel Observateur. Une partie de l'entretien porte sur les médias et Nicolas Sarkozy...




L'ex Premier ministre socialiste a trouvé dangereux  "son petit scoop sur la fin de la publicité sur le service public de l'audiovisuel. Il n'y a qu'à observer comment l'action de TF1 s'est envolée après la conférence pour comprendre qui seront les principaux bénéficiaires de ce projet". 



A propos de ses propos récents sur les écrans de télévision "dégoulinant de Sarkozysme", Fabius  répond que
"Les chiffres du CSA confirment que la parole présidentielle est omniprésente. La propagande est permanente. Et cela pose un vrai problème d'équilibre démocratique compte tenu de la place qu'ont pris les médias dans la vie publique. Il n'est pas normal que le président et ses conseillers ne soient pas comptabilisés dans le temps de parole. L'utilisation "berluskozyenne" des médias déséquilibre le système démocratique. D'ailleurs je vais prendre une initiative, d'ici quelques jours, sur le sujet, pour tendre à plus de démocratie dans les médias. C'est important de poser le problème en tant que tel.
Si, sur la question du temps de parole, la règle est changée, cela protègera les journalistes eux-mêmes contre les dérives. Car le président pratique un jeu pervers qui oblige les journalistes à le suivre comme lors d'une course cycliste. Et comme il a souvent plusieurs fers au feu, ils n'ont pas le temps de creuser tous les sujets. "




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
il est juste amer car Sarkozy lui a piqué Carla...
Répondre
E
J'ai simplement expliqué pourquoi je n'aimais pas la critique mais la proposition et voilà que je me fais traiter de lepenist (si tu me voyais).

Les médias, ne sont pas baillonnés non plus, les canard, libé, le monde, 'huma... continuent de publier des articles fidèles à leurs idées (et tant mieux). Il n'y a pas de censure, et si il y a volonté elle est dénoncée largement.
J'accuse juste les journalistes de se plaindre qu'on parle trop de sarko alors qu'il peuvent en parler moins si il n'en tenait qu'à eux.

Et puis malheureusement Fabius a raté son tour et ne reviendra plus bien haut.
Répondre
J
Sarkoleon n'a pas besoin de cette mesure pour avoir la main mise sur les medias : il a deja dans sa poche les principaux actionnaires de la presse écrite et de la télé.
Répondre
K
C'est surtout que tu n'avances pas d'arguments, ne nous demande pas d'en donner en retour. Tu maîtrises trop bien les accusations fausses (très probablement ) et gratuites; et bien que je m'y sois essayé deux commentaires au-dessus, je ne suis pas à ta hauteur dans cet exercice.En tout cas, une chose est sûre, notre président à la main mise sur les médias; et si ce n'est pas sur les journalistes eux-même, c'est sur leur rédacteur en chef et autres patrons. Les copinages de M. Sarkozy avec les hauts dirigeants sont flagrants, et vouloir légitimer ses arrangements secrets est une preuve soit d'idiotie, soit de mauvaise foi.Il y a là un danger, et M. Fabius a bien raison de vouloir le mettre en avant. La démocratie d'un pays ne peut-elle pas se mesurer par l'indépendance de ses médias ? Moi, je le crois, et force est de constater que ce n'est pas le cas en France.
Répondre
E
Je suis soufflé par vos arguments !
La demi mesure n'existe pas chez vous, la vie doit être dure et injuste au quotidien pour vous.
Courage, il vous reste l'espoir ou l'expatriation.
Répondre
K
Ah tiens, je suis étonné El Magnifico. Au vu du caractère de l'ensemble de tes commentaires, j'aurais dis que tu étais plutôt "Le Pen".
Répondre
L
bah si tu pouvais te le garder, ton président fasciste (pour parler ton langage :-)), ça serait cool.
Répondre
E
Je n'ai pas à être crédible, je ne suis pas politique.

Les mesures PS n'ont pas été super mises en avant pourtant les journalistes sont majoritairement de gauche ! Peut-être ont ils passé trop de temps à couvrir l'actualité people de sarkozy (dont tout le monde se fout).

Et c'est bien ça le problème, les journaleux qui prônent à longueur de temps une certaine déontologie, ne soulignent que très rarement ce qui devrait être mis en avant (en bien ou en mal) plutôt que de se perdre dans des broutilles qui ne changent pas mon quotidient (qui sarko se tape, comment il voyage, il a des amis tant mieux, moi aussi je profite des avantages qu'on me propose).

Et je persiste et signe les "socialos" n'auront aucun respect de ma part tant qu'il passeront pour des pleureuses aigries au lieu d'une vraie force d'opposition.
Mais avec porcinet (qui est l'instigateur de cette politique de critique et de la chute du parti) et son ex (qui n'est qu'un concept parachuté et non une vraie politique), en 2112 y'en aura encore des déçus.

Et c'est bien con car y'a pas que des clowns à gauche, mais pour le moment, moi c'est sarko !
Répondre
A
A El magnifico : le parti socialiste avait présenté en novembre 10 mesures pour le pouvoir d'achat, toutes refusées par le gouvernement. Le PS a plein de défauts, mais ça c'est pas leur faute si les médias n'en ont pas beaucoup parlé au point qu'il y en a pas mal qui croient qu'il ne propose jamais rien.
Répondre
B
Déjà tu gagnerais en crédibilité si tu ne les appelais pas les "socialos".Ensuite, clairement, je suis d'accord avec toi, la gauche de gouvernement est absolument pitoyable et c'est grave parce que si l'opposition est inexistante, c'est pour le coup pas la faute de Sarkozy.La gauche qui progresse, c'est l'extrême gauche, et ça aussi c'est préoccupant.C'est quand même dingue qu'un Bayrou soit un meilleur opposant à Sarko que feu le PS.En plus, la suppression de la pub sur france télés est une EXCELLENTE mesure vraiment, à la limite gardons 2 chaines de service public et faisons du VRAI service public comme la BBC.C'est vrai que c'est un cadeau à Direct 8 et TF1, mais néanmoins je trouve que c'est vraiment une excellente nouvelle.
Répondre
E
C'est sur que la critique est facile mais j'attends toujours des propositions de gauche concrètes pour le pouvoir d'achat. Déjà ils gagneraient en crédibilité les socialos.
Répondre
J
Et sinon, tu aurais quelque chose d'intéressant à dire ?Pas plus que la gauche en ce moment. Heureusement que je me présente pas au prochaine présidentielle!
Répondre
I
Et sinon, tu aurais quelque chose d'intéressant à dire ?
Répondre
P
Sarko est tranquille pour 2012 avec une telle "opposition".
Répondre