Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grotte d'Ouvéa : autopsie d'un massacre. Documentaire inédit.









Un documentaire diffusé ce jeudi à 23h05 sur France 2 analyse, 20 ans après, le sanglant fiasco que fut le règlement de la prise d'otage d'Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie.




L'histoire de la grotte d'Ouvéa est profondément gravée dans la mémoire collective et pourtant en y réfléchissant, aucune image précise ne nous vient à l'esprit. L'île a été interdite à la presse et placée sous le sceau du secret défense… Ce film raconte jour après jour la prise d'otage de 27 gendarmes par des indépendantistes kanaks. Elle débuta le 22 avril 1988 par l'attaque de la gendarmerie de Fayoué sur l'île d'Ouvéa et se termina le 5 mai par la libération des gendarmes sains et saufs et la mort de 19 ravisseurs. Y a-t-il eu une volonté de négocier de la part de François Mitterrand et de Jacques Chirac ? Quel a été le véritable rôle de Bernard Pons ? Jean-Marie Tjibaou avait-il des contacts avec les autorités politiques de l'époque ? Que voulait réellement Alphonse Dianou, le chef des ravisseurs ? Pourquoi Jacques Chirac a t-il décidé de donner l'ordre de l'assaut ? Comment sont réellement morts les ravisseurs ? Quel a été le véritable comportement de militaires pendant et après l'assaut ? etc. Les témoins : Pour la première fois depuis 20 ans, Bernard Pons et le général Vidal s'expriment.


 

Liste des intervenants et leurs fonctions à l'époque :

Bernard Pons
, ministre des DOM-TOM ;
le général Vidal
, responsable de l'opération militaire ;
le capitaine du GIGN Philippe Legorjus, qui a négocié avec les ravisseurs ;
le général Picard, responsable des gendarmes mobiles, des ravisseurs survivants, des habitants de la tribu de Gossanah qui ont été torturés, des gendarmes otages,
Michel Tubiana, avocat du FLNKS ;
Edgard Pisani, conseiller de François Mitterrand pour la Nouvelle-Calédonie…




Photo, copyright DR. 



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
Q
<br /> ils ont voulus jouer et ils ont perdus. cela arrive tout les jours et dans 100 ans ca sera oublié de tous. finalement tout le monde y va de son avis mais tout le monde s'en fiche completement.<br />
Répondre
N
<br /> VIVE LES KANAKS!!!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
Merci pour ton commentaire inutile, dont tout le monde s'en fiche aussi! Ha mince je te réponds, ça donnera un chouia plus d'importance à tes propos ...bien essayé ;) XD
L
<br /> <br /> Ici comme souvent, une grande gagnante: la CAMARDE, toujours à l'affût, toujours impitoyable; pour elle il n'existe ni gentils ni méchants, ni bons ni mauvais, juste des proies, elle sait que de<br /> toute façon personne ne lui échappera, ni plantes, ni animaux, ni humains. Elle décide de tout: ou bien attendre patiemment le moment inéluctable; ou bien faire preuve d'une certaine mansuétude<br /> en frappant vite et fort,bien sûr le pire est quand elle décide de s'amuser un peu dans ce cas elle prend plaisir à faire souffrir et ce qui lui plaît le plus, bien évidemment; c'est de dresser<br /> les espèces humaines ou animales les unes contre les autres.Elle y arrive très bien; elle a des siècles de pratique, toutes couleurs de peau, toutes religions, toutes races confondues.<br /> <br /> <br /> Respect à vous les morts qui que vous soyez, quoi que vous ayez fait. Je sais qu'en écrivant cela,je vais choquer mais derrière elle qui se cache: le néant ou grand sommeil, à moins qu'il existe<br /> une créature suprême; sera_t_elle magnanime ou vengeresse personnellement je l'ignore. Certains pensent détenir une(la)réponse, grand bien leur fasse, personnellement je ne crois que ce que je<br /> vois(Tiens! il me semble bien qu'avant moi un autre avait tenu les mêmes propos; à lui mes plus plates excuses)...<br /> <br /> <br /> CAMARDE tu n'as pas hésité une seule seconde à me prendre ma famille, mes amis et même mon fidèle compagnon, c'était un boboss, un beau beauce, il était mon compagnon, mon confident, mon<br /> protecteur, mon Amour aussi. Son nom je suis seule à le connaître avec quelques rares, très rares beauceronniers, Il était un Terre des Ombres et il est à jamais gravé très très profondément dans<br /> mon coeur, il le sera jusqu'à l'ultime battement.<br /> <br /> <br /> J'espère que tu ne penseras pas que je te trahis, mi querido Amor,ce n'est pas le cas, je te le promets.J'ai attendu, attendu; j'ai même pensé plus jamais,mais je ne peux plus vivre seule;<br /> j'attends mon futur ami, je passe de laTerre des Ombres à ... la Grotte d'Ouvéa, je n'avais pas le courage de reprendre un B, de plus, quand je vois tes frères, j'avoue que je suis malheureuse;<br /> vous étiez tellement beaux avec vos oreilles dressées. Colette vous appelait gentilhommes campagnards, gentilhommes vous l'étiez,campagnards aussi, bien évidemment... mais un jour une décision<br /> fut prise: oreilles naturelles et basta...Quel courage, mesdames et messieurs; dormez sur vos deux oreilles décollées , du moins je l'espère,en effet l'opération sur les oreilles décollées ne se<br /> justifie pas plus que la taille d'oreilles chez nos amis quadrupèdes, le pronostic vital n'est pas plus engagé dans un cas que dans l'autre... Oh, juste un petit, tout petit détail... Quand allez<br /> vous fondre sur une bien belle cible...Allez, je vais la jouer sympa et vous aider un peu.Animaux de boucherie, vos conditions d'élevage, de transport et d'abattage sont vraiment trop trop<br /> kool(ou cool, suis pas sûre)<br /> <br /> <br /> Miura, Miura, vous qui êtes si beaux et si puissants, toros tan bellos, Go,Go,GO;Gas,Gas,GAS...Corrigez_les comme ils le méritent, pas de quartiers, pas de pitié; ils Vous ont Cherché...ils vont<br /> Vous trouver... Pensez uniquement V, V pour Vendetta...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bon, on se calme un peu ... Je t'attends mon ami, tu t'appelleras G... petit indice: je suis une louve solitaire... Ton affixe me plaît bien,j'espère que tu te montreras digne de ceux qui sont<br /> tombés là-bas, si loin et pourtant si près et surtout, surtout que moi je saurai me montrer digne de Toi,pour toujours et à jamais...<br /> <br /> <br />   Une dernière fois, RESPECT à VOUS, les MORTS et à un de ces jours, pas trop tôt quand même, je ne souhaite pas partir avant mon compagnon; j'ai connu la perte et le chagrin, ça fait mal,<br /> si mal.Je n'ai vraiment pas envie qu'il vive ça, si l'un de nous doit souffrir, je préfère que ce soit moi...<br /> <br /> <br />     A bientôt, mon G; je suis prête, je t'attends, nous serons comme Bob Morane et Bill Ballantine(Ah non G, pas d'accord, tu auras tout ce que tu voudras mais le whisky c'est non, no,<br /> niet et... macache wallou)Viens vite, qui de nous choisira l'autre; j'espère que ce sera un coup de foudre réciproque...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />   Je t'aime déjà mon G, viens, viens vite!<br /> <br /> <br />             Ta future maîtresse(j'aime pas trop ce terme, la hiérarchie et moi ça fait deux et même ça le fait pas)<br /> <br /> <br />              signé Anne Onime, je plaisante là mon vrai nom est M                          <br />            <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une histoire complexe et déchirante que celle de notre île ...<br /> <br /> <br /> Si je reconnais aux journalistes tout leur mérite dans leur rôle d'information et parfois de contre-pouvoir, je regrette grandement et condamne leur parti pris sur des sujets aussi délicats et<br /> sensibles d'autant plus lorsqu'ils se font donneurs de leçons après coup, sur des situations de crise où la vie d'hommes est en jeu et que des décisions doivent se prendre dans l'urgence.<br /> <br /> <br /> Gardons alors à l'esprit que ce drame (pour toutes les victimes de quelque côté quelles soient) a finalement participé au chemin de la paix avec les accords de Matignon.<br /> <br /> <br /> Après le temps du pardon et sans pour autant oublier notre passé, regardons l'avenir et travaillons à la construction de ce pays aux DEUX couleurs, mais un SEUL peuple pour un destin COMMUN ...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
pourquoi tant de haine dans vos propos (les commentaires précédents), c'est vrai que chacun a ses propres opinions mais quant même pourquoi ne pas accepter toutes les vérités et enfin regarder dans la même direction d'une vie de paix et d'AMOUR.
Répondre
Y
pourquoi faire la paix? alors que la vérité est encore cachée au fond de quelques souvenirs.
Répondre
P
Ce reportage ( je devrais dire ce montage lamentable ) est une véritable oeuvre de désinformation et de manipulation des évènements. Il fait honte à la profession de journaliste, les vrais. Où se trouvaient les vrais assassins, dans le groupe de kanaks qui a abattu de sang froid et gratuitement 4 gendarmes, certains devant leur épouse, où dans les militaires qui ont délivré les otages ??? Les kanaks ont lancé une opération de guerre, ils en ont récolté les fruits ... Mais je suis d'accord sur un point, quel gâchis que tous ces morts. Mais dans votre compte, vous oubliez trop souvent les 4 morts de la brigade pour pleurnicher sur les 19 morts de l'assaut ... Drôle de conception de votre métier ... Je croyais pourtant qu'il possédait une déontologie ... que vous semblez totalement ignorer ... Lâchez le journalisme, et travaillez dans la presse à scandale, vous y avez votre place
Répondre
L
Au fait morbach étais-tu présent lors des évènements. Car tu parles des assaillants de la gendarmeries de Houaïlou, j'avoue je ne connaissait pas cette histoire, d'ou sort-elle? as-tu parlé avec ces gendarmes, les gens de Houailou, ou alors tu l'as lu dans les journaux de l'époque. Enfin des histoires comme ça il y en a des tas à citer notamment l'histoire des 10 de Tiendanite et l'amnistie des criminelles (légitimes défense soit-disant ça fait 0 mort d'un coté contre 10 de l'autre sacré défense dis donc) c'etait beau la justice française! Dégueulasse.
Répondre
L
Je ne parlais pas du massacre d'Ouvéa afin que des personnes comprennent ce qu'il se passe aujourd'hui en NC. Car j'étais en couche culotte lors des évènements...
Répondre
L
Tu te plains que ce soit une métropolitaine qui fasse un reportage sur la NC. Mais elle au moins peut se vanter d'être allé en tribu. Parce que nombreuse sont les personnes de Nouméa qui se réclament calédonienne qui n'ont jamais pris la peine de vivre en tribu ne serais-ce qu'un week-end. Ces personnes après se permettent de balancer ici et là des préjugés raciste à l'encontre des kanaks. Tout simplement parce qu'il se nourrissent au fait divers balancés dans le journal papier local... Je rappelle au passage que la palme de la délinquance cette année à été dercerné à deux lycéen de bonne famille qui ont brulé 7 maisons dans les quartiers riches et que ce même journal papier ne stipule en aucun cas leurs origines alors qu'il ne se gêne pas pour dévoiler les origines lorsque des actes de délinquances sont commis par des polynésiens et mélanésiens. Bref sachez qu'en NC la presse n'est pas tout à fait objective. Même si parfois les journalistes métropolitains disent des conneries, au moins il s'interressent à nous et ça fait souvent chier le les parti lôkaux.Enfin je tiens à préciser qu'aujourd'hui en NC, la question d'indépendance ne sert qu'au parti politique de conserver ces élècteurs aussi bien UMP, FN, AE que le FLNKS, UC et PALIKA tout simpleme,t parce que nos politique n'ont aucune idée pour faire avancer le pays. Et la génération "évènement " (les 35 ans et plus) n'a pas tourné la page, ça permet de les conforter dans leurs convictions de l'époque et ainsi se venger des traumatismes vécu à cette période. je parle bien la des non-indépendantiste et indépendantiste. et j'ai hâte que ça change.... vive la jeunesseSigné : une jeune calédonienne métisse de 22 ans qui aime son pays, ses tribu, ses quartiers populaires, ses montagnes, ses îles et deteste la Gold Coast et les racistes. 
Répondre
M
Ce reportage s'appuie t-il sur un vrai travail d'historien à partir d'archives et de documents écrits ? Les témoignages à chaud sont bien peu objectifs et 20 ans après ils sont flous... "J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien !"Opération "Coup de poing" (Chanson d'Alpha Blondy de 1984) tel était le nom de l'opération kanake pour investir la gendarmerie de Fayaoué. Sommes-nous dans le cadre d'une opération terroriste ou militaire ? Quel que soit le cadre, n'est-il pas hypocrite de penser que la réponse à un tel acte : 4 gendarmes tués à l'intérieur d'une brigade devant leurs femmes et leurs enfants (les militaires habitent avec leurs familles dans une brigade) puisse se faire dans la négociation - je ne parlerai pas des rumeurs qui laissent supposer que des femmes auraient été violées et qu'un des gendarmes aurait été émasculé. Les assaillants n'ont-ils pas été déjà trop loin ? Tout comme avaient été déjà trop loin des preneurs d'otages de gendarmes à Houaïlou quelques jours plus tôt. Gendarmes copieusement roués de coups et sur lesquels à plusieurs reprises les indépendantistes urinaient.Il est regrettable que ce reportage n'insiste pas sur la complexité ethnique entre les kanaks eux-mêmes sur cet atoll d'Ouvéa. Les preneurs d'otages sont des Faga Uvea du Nord et du Sud de l'île, qui interviennent à Fayaoué, c'est à dire en secteur Iaai (un kanak de Gossanah et un kanak de Fayaoué ne parlent pas la même langue). Cette complexité ethnico-linguistique se retrouve sur l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie : 8 aires coutumières et 28 langues.Le jeu est également compliqué au niveau politique. Certains kanaks refusent même l'identité de kanak et se définissent comme des mélanésiens. Il n'y a encore pas si longtemps "Kanak" (d'origine polynésienne) était une insulte. Parmi ces mélanésiens il y a ceux qui refusent l'idée même d'indépendance et veulent rester français, il y a ceux qui veulent l'indépendance mais pas encore car le pays n'est pas prêt, il y a ceux qui veulent l'indépendance tout de suite... et il y a toutes les autres cultures de ce territoire qui y vivent et  travaillent et dont on parle très peu finalement !A ces complexités oubliées, s'ajoute le contexte politique métropolitain de l'époque, à savoir les élections présidentielles.Je n'aime pas François Mitterand en tant qu'homme, mais je lui reconnaît un énorme talent politique. Dans cette histoire, son coup de génie aura quand même été de faire croire à beaucoup que cette opération toute militaire (Opération Victor) n'aura été voulue que par MM. Pons et Chirac, alors qu'il était le chef suprême des armées. Ou peut-être n'y a t-il que de la stupidité ou beaucoup d'ignorance de notre part ? Dans tous les cas et dans une démocratie, c'est très grave. A notre décharge, M. Mitterrand ancien ministre de l'intérieur sous la IVe République en 1954 avait déjà acquis de l'expérience avec l'Algérie... DevinettesQuestion : A quoi ressemble le plus une prise d'otages ?Réponse : Une prise d'otages !Qui est Philippe Legorjus en 1988 ? Un salaud !Qui est Philippe Legorjus en 1994 ? Un héros !Tout est donc question de point de vue et c'est bien là le problème, surtout quand des problèmes calédoniens sont analysés par des gens qui vivent à 22 000 kilomètres !Ce reportage a bien sûr le mérite d'exister, mais il est fait par des gens qui vivent loin de la Nouvelle-Calédonie et qui ne peuvent avoir qu'une vision tronquée d'une réalité autrement plus complexe que celle qui apparaît au terme d'une semaine ou d'un mois d'enquête. Il faudrait qu'un jour une équipe de reporters calédoniens (toute ethnie confondue) aille faire une enquête sur ce qui se passe en banlieue parisienne ou lyonnaise ! Quelle vision présenterait-elle ? Quels commentaires sur les sites blogs ? Quels réactions si des termes comme colonialisme, néocolonialisme ou racisme apparaîssaient ? Car ces termes sont légions dès qu'il s'agit d'expliquer ce qui se passe en Nouvelle-Calédonie ! Or la Nouvelle-Calédonie pour l'immense majorité silencieuse de ceux qui y vivent, ce n'est pas ça !
Répondre
A
c'est toujours dans le cadre d'infrarouge ?
Répondre
G
Qui sont les victimes ? Les preneurs d'otages ou les otages ? L'issue de voir tous les otages tués auraient été une bonne issue ? Il n'y aurait pas eu de reportage à la mémoire de nos gendarmes ... Que de la démagogie !
Répondre
L
J'ai vu le reportage  et je suis choqué par le comportement du pouvoir Français en place  à l'époque - Tuer le vers dans le fruit -le mal à la racine -ce que je retire personnelement de ce reportage ,c'est" fait ce que je dis ,pas ce que je fais "Mon Père m'avais parlé  de la versatilité de l'humain ,nous en avons l'expression à son top -J'ai mal  aux droit de l'homme -en passant ,j'ai essayé de revoir l'emission sur le site de France deux   et je pense que la censure s'en est occupé-(la justice pour des assassins  missionnés ne peux avoir lieu ) Jai vu  avec  revolte les reportage sur l'extermination des juifs Ukrainiens (balle da la tete ) -il semble que la meme chose soit arrivée aux rebelles Caldoches- ils n'étaient pas Juifs -Ils n'étaient pas innocents-Juste des gens qui voulaient leur indépendance (comme nous en 44)-S'octroyer  le droit de leur execution , n'est-ce pas l'essence de la dictature??
Répondre
L
Ours tu dois certainement être un des patisants de YANNO et FROGIER qui ne reconnaissent en rien les océaniens et les gens modestes en générale. "libérer 27 gendarmes au pris de 2 militaires", essaie de t'imaginer ce que doivent penser les familles de ces deux militaires e, lisant de telles atrocitées. De plus ce reportage prouve que la négociation aurait pu donner une fin plus "convenable" à cette histoire comme le dit M. LEGORJUS. Mais il en a été decidé autrement. Michel Rocard avoue que deux des militaires avaient effectuée des exactions contraire au droit d'ou la signature de l'accord de Matignon pour les amnistier. Je ne renie pas la mort des 4 gendarmes, et je remercie leurs familles pour leurs dernière venue cette année sur le territoire pour une commémoration de l'évènement AVEC les gens de la tribu de Gossanah. Alors Ours  arrête de proliférer ces paroles de haines, les gens comme toi ne font que pourrir notre si beau pays, après un reportage comme celui-ci tu ferais mieux de changer de discours...
Répondre
L
Tuer 19 personnes, fussent-elles des ravisseurs, c'est un fiasco !
Répondre
O
Le règlement de la prise d'otage d'Ouvéa n'a pas ete sanglant fiasco.<br /> Les indépendantistes avaient deja tue 4 gendarmes, et en detenait encore 27<br /> L'assaut libere ces 27 gendarmes au prix de 2 militaires francais.<br /> Ce n'est pas un fiasco, desole.
Répondre