Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 02/04 17h48

 

JOURNAL20HCOULISSES-_preview.jpg

 

TVNEWS tele

Yannick Letranchant, directeur de la coordination des rédactions de France 2 et France 3, explique le dispositif mis en oeuvre lors de la soirée présidentielle le 22 avril.

 

Sur France 2, la grande soirée électorale du 22 avril débutera aux alentours de 18h50 et sera présentée par Elise Lucet, David Pujadas et Laurent Delahousse. En plateau, à leurs côtés, Brice Teinturier, d’Ipsos France, et Fabien Namias, chef du service politique de France 2, apporteront également leurs éclairages. Marie Drucker assurera la présentation des différents flashes spéciaux, en plus des JT du jour.

 

Sur France 3, Carole Gaessler et Francis Letellier animeront la soirée qui commencera aux environs de 19h30, avec un 19-20 spécial, et une reprise d’antenne aux environs de 22h20, pour un Soir 3 tout particulier, qui se prolongera jusqu’à très tard dans la soirée. "En plus des moyens déployés en régions, trois plateaux privatifs à Bourges, Toulouse et Strasbourg complèteront le dispositif et permettront d’aller à la rencontre des habitants et des représentants de la société civile. La France d'Outre-mer sera également présente, ici même, au siège de France Télévisions, pour recevoir les différents invités politiques présents dans les locaux et réaliser des duplex sur des thématiques les concernant. En tant qu’entreprise commune, nous mutualisons donc les moyens déployés, tout en conservant la spécificité propre à chaque chaîne. Le dispositif est commun mais harmonisé de manière à ce qu’une antenne ne soit pas bloquée ou favorisée par rapport à une autre".

 

A propos des moyens techniques mis en oeuvre, Yannick Letranchant souligne qu'n sait, par exemple, que les motos HF fonctionnent bien, mais cette année, leur utilisation risque d’être plus compliquée, au vu du nombre de télés couvrant désormais l’événement. "Etre bons sur le plan technique signifie être là où ça se passe. Pouvoir suivre les candidats, dire où ils sont, ce qu’ils font, à quelle heure se tiendra leur discours. Etre présents dans tous les QG, au plus près d’eux. En studio, le plateau doit aussi être riche, pertinent, agrémenté de bons invités politiques et de présentateurs dotés d’excellents reflexes journalistiques. Il s’agit aussi d’être au plus juste dans nos estimations. D'autant que le degré d’exigence des Français est sans doute supérieur, compte tenu de notre statut de service public. Cette année, d’ailleurs, l’ensemble des chaînes du groupe France Télévisions a fait appel à un seul institut de sondage, Ipsos".

 

Crédit photo © Julien Knaub - France 2

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Squirelito 02/04/2012 19:01


D'accord avec Florian, mais Delahousse a dû négocier dur pour avoir déjà une petite place pour la soirée électorale !!!Et pourtant il mérite la 1ere !


Par contre les amis du blog, vous auriez pu mettre une photo avec les trois plutôt que Pujadas tout seul

Florian 02/04/2012 18:13


ça aurait quand même plus de fraîcheur avec Delahousse que Lucet et Pujadas. Je crains que Delahousse ait une place très réduite lors de cette soirée...